Transport du 27 Novembre / Noa porte en elle toute la souffrance des galgos d’Espagne…Galga à adopter via LSF

Deux jolies billes couleur ambre remplies de peur qui fuient votre regard comme si vous étiez ses pires ennemis. Un corps tout en finesse qui tremble rien qu’à l’idée que vous pourriez tenter de le toucher. Une beauté époustouflante que vous ne pouvez qu’admirer mais qui vous plonge dans une profonde tristesse.

Elle est belle Noa mais, quand vous la voyez pour la première fois, vous ne pouvez que vous demander ce qu’il a pu bien lui faire pour qu’elle soit aussi craintive.

Alors les larmes montent et votre gorge se noue, parce que dans son regard et dans sa posture, vous pouvez y voir toute la souffrance des galgos.

Elle fait peine Noa et on a juste envie de la prendre dans nos bras pour la rassurer mais il lui faudra du temps pour comprendre que tous les humains ne sont pas des bourreaux.

Elle n’a que trois ans et toute la vie devant elle pour se reconstruire. Il n’y a rien d’impossible si elle évolue dans un environnement adapté avec d’autres galgos qui seront ses guides et qui lui montreront le chemin de l’apaisement.

Elle n’a pas eu la vie facile notre belle noiraude mais je suis certaine qu’avec du temps et de la patience, elle accordera un jour sa confiance à ceux qui s’engageront pour elle.

Elle est au refuge d’Ecija depuis quelques mois déjà et elle a fait quelques pas en avant déjà. Les bénévoles s’en occupent chaque jour et elle commence à sortir de son mutisme, bien qu’elle soit encore fuyante.

Il lui faudra impérativement au moins un congénère bienveillant et sociable, galgo de préférence, pour qu’elle puisse se détendre et s’épanouir en toute sérénité.

Comme pour tous les craintifs, un environnement calme sera essentiel pour son évolution.

Le chemin sera long, il vous faudra de la patience et ne pas attendre d’elle ce qu’elle sera dans l’incapacité de vous donner. Mais il n’y a rien d’impossible et n’oubliez pas que les galgos craintifs méritent eux aussi, et autant que les autres, une seconde chance.

Je m’adresse essentiellement aux personnes qui ont déjà l’expérience des galgos.

Un terrain entièrement clôturé est exigé, tout comme pour les autres loulous que nous proposons à l’adoption.

Si vous avez envie d’ouvrir votre cœur à Noa, n’hésitez pas à remplir notre formulaire de demande d’adoption en ligne sur notre site.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption-2/

Noa est née le 15/06/2018, elle mesure 62 cm et est OK chats. Si elle est adoptée, elle pourra remonter en France le 27 novembre.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-27-novembre-fbm-petits-refuges/

Contact LSF : 0660153750 (pas de SMS). Attention, l’adoption doit être un acte réfléchi / Demandes compulsives ou inadaptées au descriptif du chien présenté, merci de vous abstenir.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

3 réflexions sur “Transport du 27 Novembre / Noa porte en elle toute la souffrance des galgos d’Espagne…Galga à adopter via LSF

  • 9 octobre 2021 à 11 h 00 min
    Permalien

    Elle me fait penser à notre Lewa qui est quand même restée méfiante avec les gens qu’elle ne connait pas et surtout les hommes !!!! Je remercie encore Maïté et Odile de nous avoir confié une galga extra ordinaire, toujours contente, pleine de vie et d’amour à revendre, et elle a vraiment aidé notre craintive Alors je souhaite de tout mon coeur que Noa rencontre une copine enjouée (ou un copain). Ils se comprennent du regard, de leur posture et çà c’est leur truc à eux.

  • 9 octobre 2021 à 9 h 47 min
    Permalien

    Quelle beauté et quelle grâce !

  • 9 octobre 2021 à 9 h 37 min
    Permalien

    Quelle beauté ! Et qu’elle détresse dans son regard ! Ah si seulement je pouvais te prendre chez moi, tu serais heureuse avec Ébène. Il t’aiderait à avancer, j’en suis certaine, il est tellement sociable et gentil mais j’ai un bergère allemande qui est plutôt ronchon, donc difficile de se projeter… Je croise les doigts pour que tu trouves une famille patiente et aimante, belle Noa…

Commentaires fermés.