Transport du 26 février / Merlin arrivé au refuge en avril 2020 et condamné à y croupir….

Parce que le combat que Lévriers sans Frontières mène depuis de nombreuses années a toujours été en faveur des plus meurtris, parce que si cela n’était pas le cas, nous ne serions pas dignes de notre engagement pour cette cause.

A chaque fois que nous nous rendons au refuge de la Fondation Benjamin Mehnert, nous nous sommes attachés à réserver, entre autres, ceux qui y sont depuis de longs mois, parce qu’ils ont subi de tels sévices que l’humain est devenu leur pire ennemi. Un galgo craintif a lui aussi le droit à une seconde chance pour devenir un jour votre meilleur ami.

Malheureusement ce sont ceux-là que nous avons beaucoup de mal à placer.

C’est un crève-cœur pour nous et pire encore pour les soigneurs qui chaque jour croisent leurs regards.

Merlin fait partie des laissés pour compte puisqu’il est arrivé au refuge en avril 2020.

Depuis tout ce temps, il attend qu’une bonne âme lui ouvre les portes de sa prison, pour connaître une autre vie, pour avoir un bon dodo douillet et s’endormir paisiblement loin des aboiements.

C’est sûr que les chiens ne manquent de rien au refuge mais je peux vous certifier que c’est difficile pour eux. Ils doivent supporter le froid et l’humidité l’hiver, la chaleur intenable l’été, l’enfermement couché à même le plastique, la promiscuité avec tout ce que cela comporte comme dangers car les bagarres peuvent éclater à tout moment.

Il faut un jour avoir mis les pieds à la FBM pour le comprendre, on n’en ressort pas indemne et on n’oublie jamais ceux qu’on a laissés derrière nous.

Ces chiens ont eux aussi droit à votre regard, ce ne sont pas des incurables : certes pour eux le chemin sera plus long, certes vous devrez faire preuve de compréhension, de patience et d’un minimum d’investissement mais quelle belle victoire le jour où celui pour lequel vous vous serez engagé, vous accordera sa confiance et vous regardera avec les yeux de l’amour, car ce jour-là, vous serez devenu son seul référent, son seul pilier et il n’aura plus d’yeux que pour vous.

Merlin attend depuis plus d’un an derrière les barreaux et ce n’est pas rien. Chaque jour les bénévoles de la FBM s’occupent de lui, elles tentent avec patience de lui redonner confiance en l’humain, lui apprennent à accepter le contact toujours en binôme avec un autre galgo sympa sur lequel il pourra s’appuyer. Il est très important et même nécessaire pour un trauma d’avoir un chien guide sociable qui le guidera vers la lumière.

Merlin attend son billet de sortie, il cherche une famille calme qui saura lui donner tout le temps dont il aura besoin, avec un autre galgo pour l’aider.

Alors si vous souhaitez lui ouvrir votre cœur et continuer à le faire progresser, n’hésitez pas à remplir notre formulaire en ligne.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption-2/

S’engager pour un galgo trauma est une merveilleuse aventure parce que c’est une grande et belle histoire d’amour, un amour que vous aurez gagné parce que chaque jour aura été une victoire.

Merlin est né le 30/04/2017, il mesure 64 cm et il est OK chats. S’il est adopté, il pourra remonter en France dans notre transport du 26 février

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-26-fevrier-fbm-petits-refuges/

Contact LSF : 0660153750 (pas de SMS). Attention, l’adoption doit être un acte réfléchi / Demandes compulsives ou inadaptées au descriptif du chien présenté, merci de vous abstenir.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

2 réflexions sur “Transport du 26 février / Merlin arrivé au refuge en avril 2020 et condamné à y croupir….

  • 6 août 2021 à 14 h 23 min
    Permalien

    Même si c’est difficile, ouvrez votre maison et votre douceur ,votre tendresse ,votre calme à un ou une craintive.Notre Xéna qui sursaute encore au moindre bruit qu’elle n’a pas identifié après plus de deux ans à la maison est incroyablement attachante et Michel l’appelle « ma princesse » s’inquiète de savoir si elle a bien mangé le matin et c’est avec lui qu’elle aime se promener, moi je promène nos deux autres loulous. Bref,si vous êtes prêts à attendre jour après jour ses progrès , Merlin vous rendra heureux.

  • 6 août 2021 à 10 h 11 min
    Permalien

    Beau et gentil merlin. J’aimerais tant enchanter ta vie. Bonne chance petit loulou

Commentaires fermés.