En accueil dans le 17 / Des blablas pour Valentin l’oublié…Galgo à adopter via LSF

C’est l’histoire de Valentin l’oublié

Un galgo OUI, mais pas tout à fait. Il a le nez un peu à la retrousse. Un nez pas suffisamment allongé n’est pas bien apprécié par les amateurs de lévriers. Et même si les galgos sont issus de sauvetages, le nez ça compte énormément, tout comme le reste d’ailleurs.

Les humains attachent beaucoup d’importance au physique de leur chien : belle bagnole, belle maison, beau chien.

Le chien lui, il s’en moque éperdument du physique de ses maîtres et bien heureusement !!

Bon, revenons à Valentin.

Je vous parlais de son physique, je ne dirai pas ingrat, je n’irai pas jusque-là, sinon je vais me faire taper sur les doigts … De plus, il n’a pas de bol parce qu’il a un petit quelque chose en moins.

Une patte !

Alors vous imaginez bien que ce chien est pour nous une sacrée épine dans le pied.

Et oui, appelons un chat un chat et ne nous voilons pas la face, nous aurons beaucoup de mal à le placer.

Comme le dit si bien Marie-Françoise sa nounou, pour lui, ce n’est pas gagné…

Elle est sympa Marie-Françoise, elle nous a dépannés au pied levé lorsque Valentin a été restitué à l’association au bout de 6 mois parce qu’il s’attaquait aux chats de la maison. Au début, il s’est très bien comporté avec eux, tout allait bien dans le meilleur des mondes et puis soudain tout est parti en vrille. Allez savoir pourquoi.

Nous avons crié au secours pour trouver une famille d’accueil sans chats.

Je me souviens bien de Valentin, tout le monde s’en souvient d’ailleurs, il est resté longtemps au refuge après avoir été amputé, j’avais hésité à le réserver parce que je savais que nous aurions du mal à le faire adopter.

Ce n’est pas qu’il n’est pas gentil, bien au contraire, c’est une crème de chien, c’est juste que physiquement il n’a pas la gueule de l’emploi alors avec une patte en moins, je ne vous explique même pas la difficulté. Pourtant, croyez-moi, j’ai deux amputés chez moi, ce n’est absolument pas un handicap chez les Lévriers, ça ne les empêche pas de courir et de faire les fous, c’en est même parfois déconcertant.

Il porte bien son nom Valentin car il est amoureux de tout le monde

Marie-Françoise sa nounou, n’en fait que des éloges. Il s’est très bien adapté chez elle. Il s’entend bien avec toute sa petite meute et attend maintenant de trouver une bonne famille qui l’aimera pour toujours.

C’est un galgo très doux et très proche de l’humain, il apprécie que l’on s’occupe de lui et adore aussi faire de longues siestes au soleil, un jardin sera donc indispensable à son bien-être. Si vous avez un coup de cœur pour lui, n’hésitez pas à remplir notre formulaire en ligne.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption-2/

Valentin est né le 07/02/2018, il mesure 71 cm, mais n’est pas OK chats et est en accueil en Charente-Maritime (17).

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/chiens-en-accueil-en-france/

Contact LSF : 0660153750 (pas de SMS). Attention, l’adoption doit être un acte réfléchi / Demandes compulsives ou inadaptées au descriptif du chien présenté, merci de vous abstenir.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

3 réflexions sur “En accueil dans le 17 / Des blablas pour Valentin l’oublié…Galgo à adopter via LSF

  • 2 août 2022 à 16 h 41 min
    Permalien

    chez nous ce sont les chiens les plus beaux du monde, les plus sympas, les plus obéissants etc etc mais oui bien sûr je blague ………mais ils sont chouchoutés et ils nous donnent en permanence des preuves d’amour et çà, çà ne s’invente pas.

    Répondre
  • 2 août 2022 à 10 h 01 min
    Permalien

    Mon cher Valentin, si je n’avais pas déjà Fleurette et Gaspard, je te prendrai bien volontiers ! Tu es beau tel que tu es. Et il y a bien quelqu’un qui va enfin craquer pour tes « particularités » ! Bonne chance, l’ami !

    Répondre
  • 2 août 2022 à 9 h 00 min
    Permalien

    hé oui un petit accroc dans le physique et hop au rebut le chien à croire que tous les gens sont parfait physiquement dans ce monde pas le moindre défaut je suppose que cela sera pareil pour mon accueil Carl à qui les copains de galère ont sectionné les trois quart de la queue il ne lui reste que 10 cm et pourtant il sait le remuer son popotin avec son petit bout de queue lorsque je lui met son harnais pour une balade comme Valentin calme tout en étant joyeux et sociable avec tous les copains.
    Enfin je crois au Père Noël il existe surement des futur adoptants qui sauront voir les qualités et non la petite particularité de Valentin …. et Carl

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *