Les blablas de la présidente d’LSF / Les mâles-aimés…

Nous avons encore beaucoup de chiens en accueil en France, des chiens qui eux aussi ont le droit au bonheur au même titre que ceux qui sont dans nos refuges.

Il y a ceux qui sont compatibles avec nos amis les chats, sachant qu’il y en a maintenant dans beaucoup de familles, ceux-là auront plus de chance d’être adoptés que ceux qui ne le sont pas et qui nous restent sur les bras.

Mais tout dépendra également de leur sexe, sachant que les mâles sont devenus des parias et que la majorité des postulants à l’adoption opte pour des femelles.

Concernant les mâles, il y a beaucoup d’idées reçues, ils seraient plus dominants et moins câlins que les femelles, ce qui est totalement faux.

Le lever de patte est également un problème,

sachant que si un mâle est correctement éduqué, il ne sera pas moins propre qu’une femelle.

Alors, vous comprendrez aisément que lorsqu’il s’agit d’un mâle non compatible avec les chats, ses chances d’être adopté se réduisent en peau de chagrin.

Certains sont présentés sur notre site depuis des mois et lorsque nous les proposons à l’adoption, nous nous confrontons la plupart du temps à des refus.

Non ! Pas de mâles. Non ! Je n’ai pas de chats mais ceux de mon voisin traversent mon jardin.

Il faut savoir qu’un galgo, même compatible avec les chats en intérieur, le sera beaucoup moins en extérieur, même avec les ceux de la maison. Alors, pensez-donc, il ne le sera pas avec ceux de votre voisin qui s’aventurent dans votre jardin.

Les galgos et les podencos sont des chiens de chasse, trop de gens ont tendance à l’oublier. Ils ont été conditionnés dès leur plus jeune âge à courir et à attraper les lièvres à la course, ils gardent donc un instinct de poursuite très développé et ne feront pas la différence entre un chat ou un lièvre qui court en extérieur.

La vigilance est donc toujours de rigueur même avec un galgo testé OK chats au refuge ou habitué à vivre avec des chats dans la maison.

Lorsque vous décidez d’adopter un galgo censé être à la base un sauvetage, vous devez également tenir compte de nos problématiques.

En effet les mâles pas OK chats s’accumulent dans nos refuges et lorsque nous les remontons en France pour leur donner une chance d’être adoptés, ils restent durant des mois dans nos familles d’accueil.

Il s’agit là d’une terrible injustice.

Alors, si vous n’avez pas de chats, pensez à nos invisibles et optez pour un mâle.

Petit rappel : lorsque nous récupérons les galgos en Espagne, nous ne choisissons pas les vies que nous avons à sauver. Que penseriez–vous de nous si nous ne sélectionnions que les femelles et laissions les mâles à leur triste sort, c’est-à-dire mourir ?

A méditer …

Gunnar en accueil dans le 62 depuis 6 mois après 1 an et demi de refuge !!

Carl en accueil dans le 60 depuis 5 mois après 10 mois de refuge

Valentin en accueil dans le 17 depuis 6 mois

Principito en accueil dans le 59 depuis le 23 juillet

Rocky en accueil dans le 62 depuis le 23 juillet et pourtant compatible avec les chats

Odiseo en accueil dans le 64 depuis le 23 juillet

Legende, qui a tellement fait pleurer dans les chaumières, lui aussi OK chats, en accueil dans le 54 depuis le 23 juillet

Magnès en accueil dans le 50 depuis le 23 juillet

Llampec en accueil dans le 10

Merci de ne pas oublier nos mâles-aimés, ceux qui sont en accueil en France et qui attendent désespérément d’être adoptés.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/chiens-en-accueil-en-france/

Contact LSF : 0660153750 (pas de SMS). Attention, l’adoption doit être un acte réfléchi / Demandes compulsives ou inadaptées au descriptif du chien présenté, merci de vous abstenir.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

7 réflexions sur “Les blablas de la présidente d’LSF / Les mâles-aimés…

  • 13 septembre 2022 à 19 h 21 min
    Permalien

    Je confirme, j’ai adopté Merlin (mâle) après presque 2 ans de refuge et j’avais déjà une femelle galga chez moi. Eh bien je peux vous dire que niveau caractère, il est BEAUCOUP plus doux et câlin que ma femelle, qui s’avère plus « dominante », « coquine » et réactive sur des congénères. Et ma femelle lève la patte en balade pour le pipi, donc bon !
    Je ne dis absolument pas cela pour, à l’inverse, stigmatiser les femelles, mais les préjugés qui font que les adoptants sont rebutés par les mâles sont vraiment dommage puisqu’ils seraient justement surpris de savoir que c’est tout le contraire ! Les lévriers mâles sont de vraies crèmes.

    Répondre
  • 13 septembre 2022 à 13 h 58 min
    Permalien

    Je confirme tous les commentaires. J’ai 2 galgos mâles pas ok chat. Ce sont des amours, propres et pour les voisins chats, ils leur arrivent de traverser le jardin quand la voie est libre, sont pas fous les greffiers 😺
    Pensez à eux, ils méritent d’être adoptés eux aussi
    Bonne journée

    Répondre
  • 13 septembre 2022 à 10 h 31 min
    Permalien

    Je le dis et je le redis, nous avons quatre galgos à la maison, ils sont doux, tendres, faciles à vivre, plus facile que les galgas que nous avons eu en accueil à la maison.
    Un couple d’amis que nous voyons régulièrement vient d’adopter un deuxième galgo et n’aurait pas choisi une femelle pour tout l’or du monde.
    Imaginez notre meute commune (6 galgos) courir et jouer dans nos jardins respectifs, un vrai plaisir à regarder, jamais un grognement, jamais de problème, des appels au jeu en pagaille.
    Tous ces garçons sont si faciles à vivre, que du bonheur !
    Les galgos castrés sont doux comme des moutons, ne posent aucun problème, sont propres tout de suite ou en deux, trois jours, ils sont calmes à l’intérieur et aiment jouer et courir à l’extérieur.
    C’est tellement facile avec eux ! C’est pour cela que nous avons adopté un galgo alors que jusque là nous n’avions eu bêtement que des femelles, puis la famille s’est agrandie et nous avons maintenant nos quatre garçons, quatre cœurs immenses qui nous font fondre…
    Avant d’adopter pensez aux mâles, renseignez vous, vous ne pourrez pas être déçus !
    Les pauvres croupissent au refuge à cause de préjugés infondés, quel dommage !
    Merci pour eux 🙏🏻

    Répondre
    • 13 septembre 2022 à 11 h 54 min
      Permalien

      Mon mâle pas ok chat est une vraie guimauve, pot de colle, calme et propre!
      C’est une bonne pâte toujours sur le canapé quand la galga le laisse monter sans montrer les dents 😅
      Pourquoi ces préjugés sur les mâles ?
      Un sauvetage est un sauvetage !
      Il faut casser les idées reçues en en adoptant un !☺️

      Répondre
  • 13 septembre 2022 à 9 h 37 min
    Permalien

    Je confirme les mâles sont propres. DiDo a compris tout seul que les besoins c’est dehors. C est la seule chose que l on a pas dû lui apprendre

    Répondre
  • 13 septembre 2022 à 9 h 08 min
    Permalien

    Que d’à priori à propos des mâles , le suis famille d’accueil pour LSF depuis environ 7 ans et j’ai souvent des mâles toujours des pas ok chats et JAMAIS DE PROBLEME ; ils comprennent très vite le NON lorsqu’un chat traverse le jardin (d’ailleurs les chats ne sont pas idiots quant ils savent qu’il y a un chien ils font attention) lorsqu’on se balade il suffit de dire NON et de demander à son chien d’avancer et il passe à autre chose ; pour la propreté pas de problème non plus certains lèvent la patte d’autre non il suffit de dire NON dès qu’on les voit se coller contre un meuble et il arrête par contre je les félicite exagérément lorsqu’ils font en extérieur ; malgré leur passé difficile se sont des chiens qui comprennent très vite il suffit de s’en donner les moyens et de le vouloir vraiment

    Répondre
  • 13 septembre 2022 à 8 h 37 min
    Permalien

    Et pourtant, que d’idée reçue…
    Nous avons 2 mâles à la maison et ce sont des anges. Ils sont câlins et jamais ils n’ont levé la patte dans la maison.
    Nous sommes complets mais quand ce sera le moment (le plus tard possible), nous reprendrons un mâle de grande taille car ce sont des océans de tendresse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *