La femme aux deux visages vient d'abandonner ses deux êtres de lumière/ A Poléo et Miri…

Nous avons tous été émus jusqu’aux larmes lorsque j’ai publié ces magnifiques témoignages  que je vous demande de relire avant de poursuivre.

https://blog.levriers-sans-frontieres.com/2018/05/09/merci-petits-etres-de-lumieremerci-dembellir-a-ce-point-nos-vies/

L’histoire aurait pu être belle mais elle n’était en fait que de la poudre aux yeux, car ses « petits êtres de lumière » Poléo et Miri sont revenus au sein de lévriers sans frontières… lâchement abandonnés.

Miri et Poleo deux taulards de la FBM adoptés par cette femme névrosée aux deux visages.

Il y avait celle qu’elle voulait paraître aux yeux des autres, la magnifique, l’héroïne, celle qui posait en bord de mer sur les photos avec ses galgos, celle qui excellait sur la toile déversant  des torrents de mots plus beaux les uns que les autres.

 Elle nous a tous bernés, vous, moi, toute l’équipe d’LSF puisqu’elle était restée proche de l’association et devenue amie  d’une de nos déléguées.

 Personne n’aurait pu imaginer un tel scénario, personne.

A relire également, c’était en avril….

  1. St, Moïra, Samaël et Néo2 avril 2018

Moi je l’adore Miri, quel horrible choix cornélien quand il a fallu prendre une décision entre l’accueillir elle ou Néo :/
Je la verrais bien sur mes canapés et sur les plages de Bretagne…que c’est dur d’être raisonnable!!!!!
Répondre

St, Moïra, Samaël et Néo8 avril 2018
Ma chérie je pense fort à toi!! Je remue tout mon entourage pour pouvoir te trouver ta forever home!!
J’aimerai tant pouvoir t’ouvrir mes bras et ma maison mais c’est le budget qui coince mon petit Ange, nous avons déjà pas mal de bouches poilues à nourrir et il me faut raison garder pour pouvoir garantir la qualité de soin que nous prodiguons à nos amours.
Mais je ne t’oublie pas ma puce et toutes mes pensées sont tournées vers toi, en attendant profites de la douceur de ton foyer d’accueil qui est plein d’amour et de bienveillance
Répondre

bugnicourt A8 avril 2018
Miri évolue doucement, elle sort en ville pour voir le monde toujours entre son refuge Septima et l’autre craintive Dentelle qui a fait d’énormes progrès. La miss se méfie encore du monde en étant très attentive à ce qui se passe autour d’elle. Le matin elle fait une énorme fête au réveil de Septima. Il faudrait qu’elle trouve sa famille définitive. Voilà huit jours que la petite choupette de Tara est arrivée, demain veto
Répondre

St, Moïra, Samaël, Néo et Mina12 avril 2018
Et bien il semblerait que nous ayons rendu l’impossible… possible  ainsi la douce Miri, devenue Mina, a finalement posé ses gracieuses pattes sur les plages de Bretagne pour la première fois ce matin  je suis très émue de voir cette merveilleuse poupée dans ma maison, j’avais été tellement déchirée en octobre de devoir choisir entre elle et notre Néo! Voici un choix qui n’existe plus puisque vous êtes tous les deux devenu mes amours Poléo/Néo et Miri/Mina  Bonheur, bonheur  On est un peu fou mais qu’importe, je sais avoir pris LA bonne décision.
Un grand merci à Alain pour votre dévouement et pour le très grand soin que vous avez pris de ma puce, je vois chacune de vos douces attentions en elle  et un tout aussi grand merci, Odile, pour votre confiance quatre fois renouvelée, sans oublier mon indéfectible Val sans qui cette belle aventure n’aurait jamais pu commencer
It’s a beautiful life!
Répondre

bugnicourt A14 avril 2018
Comme quoi les rêves se réalise parfois. Bonnes et longues ballades sur les plages de bretagne à toi Mina et à toute ta merveilleuse famille qui ta ouvert

Et derrière toute cette mise en scène, il y avait l’autre femme qui n’a rien à voir avec la magnifique, une femme malade et perdue dans l’abîme de sa névrose et de son besoin compulsif d’adopter des chiens pour tenter de se guérir et qui s’en débarrasse sans se retourner, nous avons d’ailleurs appris  qu’elle en avait abandonné un autre de race différente, entre le 2e et le 3e galgo, certainement pour faire de la place.

Les deux premiers, Careta et Israel, elle prétend les aimer, ils seraient sa raison de vivre, ses « organes » comme elle le dit si bien, jusque quand….

.C’est sans aucune empathie pour ses chiens qu’elle m’a téléphoné pour m’annoncer qu’elle me rendait les deux derniers pour se sauver elle-même… Durant une heure elle ne m’a parlé que d’elle, comme si j’étais sa psy, de son enfance battue, de sa vie gâchée  à cause de ces deux derniers adoptés qui étaient un fardeau, deux boulets, qu’elle ne pouvait plus assumer.

Poleo, mon Dieu, pauvre Poleo, la cause de tous ces mots, elle en parle comme d’un moins que rien et elle lui fait porter le chapeau de sa folie, Miri paie le prix fort aussi, elle n’a pas grand-chose à lui reprocher mais voilà elle dégage elle aussi.

En fait elle ne les a jamais aimés, Poléo était un boulet pour elle, elle a eu des mots très durs pour lui, il n’était son petit « être de lumière » que dans les textes qu’elle écrivait et qu’elle publiait sur notre site pour s’attirer les compliments et la compassion des internautes.

Texte à lire ou à relire…

https://blog.levriers-sans-frontieres.com/2017/11/08/je-veille-sur-toi-mon-ange-mon-elu-mon-neo/

Elle a adopté son premier galgo puis son deuxième, puis le 3e puis le 4e….

Tout était beau, rien ne pouvait nous mettre sur la piste d’une femme bipolaire à la dérive qui s’est jetée à corps perdu dans le sauvetage des galgos pour tenter de se sauver elle-même des vieux démons qui la hantaient.

Elle l’humaine, elle va encore prendre et jeter(dans de bonnes maison chez de bonnes personnes, elle a bien appris son tri des déchets …)  des adoptés, qui lui ont rien demandé, pas n’importe lesquels,  surtout ceux qui ont déjà bien souffert,  au gré des vagues de ses humeurs…

A Poléo, à Miri pardonnez- nous de n’avoir pas vu la folie de cette femme aux deux visages…

Petit Poléo elle t’avait renommé Néo

c’était un beau nom promesse de renouveau

promesse d’une belle vie celle de t’aimer toujours de te chérir

d’effacer toutes les pires horreurs que l’on t’a fait subir

Du fond de ta cage, tétanisé traumatisé on t’a fait sortir

Elle a demandé à t’accueillir C’est toi seul qu’elle voulait

Elle t’appelait son ange, son lézard

elle te promettait de toujours être à tes côtés

pour faire fuir tes cauchemars

te protéger t’accompagner

sur ce chemin d’amour pavé

Tu y a cru tellement cru

tu t’es donné avec passion

absolument totalement

dans son regard tu t’es noyé

tu as souri tu l’as aimée

Mais elle t’a menti elle t’a renié

au fond du gouffre elle t’a jeté abandonné

Tous ses beaux mots rien que du faux

pas un seul jour elle t’a aimé

Elle t’a trahi elle t’a laissé

sans un regard sans un regret

écartelé

ton innocence bafouée

Ange déchu tombé de haut

Et toutes ses peurs nées à nouveau

Rêve brisé amour renié rien que du vide rien que des maux.

Pire qu’un galguero.

Comment peut-on trahir ainsi celui à qui l’on avait tant promis ?

Mais tout se paie n’oublie jamais.

Quand tu seras seule elles reviendront te hanter,

ces ombres noires de ton passé

au goût amer, abandonnées.

Vous n’êtes qu’un monstre Stéphanie , vous n’êtes qu’un monstre…

45 réflexions sur “La femme aux deux visages vient d'abandonner ses deux êtres de lumière/ A Poléo et Miri…

  • 23 août 2018 à 13 h 47 min
    Permalien

    Décidément, difficile de faire le tri du bon grain de l ivraie…….
    Quelle déception ce doit être pour vous et en même temps, ç’ est l’être humain avec ses failles…..
    J’ en reviens à ce que je vous avais déjà dit dans un commentaire, le jardin, les balades , la maison comme critères premiers, c’est pas tout.
    Il faudrait vraiment arriver à scruter la personne qui veut adopter, avant même de voir où elle habite , je suis convaincue qu’un chien comme un galgo sera beaucoup mieux avec un maitre , même si celui ci ne dispose pas de toutes les facilités extérieures mais bien plutôt d’ un équilibre intérieur, ce dont ces chiens ont certainement le plus besoin. Difficile mission……
    Le problème, c’ est que ç’ est vous qui récupérez ces pauvres creatures.
    Heureusement que vous êtes fortes et que vous avez des gens solides à vos côtés.
    Oubliez vite cette pauvre fille

  • 23 août 2018 à 12 h 19 min
    Permalien

    Bien-sûr, je pense à ces 2 loulous trahis et à nouveau déracinés… mais aussi à vous, équipe de LSF. C’est une épreuve, mais aussi une expérience qui doit nous renforcer tous : le devoir de cohérence entre nos pensées, valeurs morales, propos et actes. Devoir, on y revient toujours, de responsabilité vis-à-vis de nous-même et de toutes les formes de vies puisque tout est lié.
    Vous avez raison d’évoquer le double visage de cette femme pathologique s’étant construit un personnage idéal, avec cette quête d’amour infini, ces chiens idéalisés… elle s’est trahie et s’enfonce elle-même dans sa souffrance par son choix malhonnête de se poser désormais en victime, mais a surtout utilisé et trahi les + vulnérables : ces galgos, êtres à l’amour sincère, sans manipulation ni calculs. Ce sont eux les vraies victimes, eux et vous qui réparez les dégâts.
    Merci pour votre présence fidèle, pour votre cohérence. Souhaitons à cette femme le courage de se remettre en question, se regarder en face pour se rencontrer enfin au lieu de parasiter les autres, et peut-être commencer à s’aimer vraiment, juste et responsable.
    Vivement la création d’un certificat de capacité à adopter : « on est responsable de ce que l’on a apprivoisé… « , y compris soi-même.

  • 23 août 2018 à 12 h 18 min
    Permalien

    traîtresse… ça me rappelle l’histoire récent et au combien horrible, de ce pauvre Fudji, BA brûlé vif, mort lundi des suites de ses blessures…. par la compagne de son maître, qui s’est dénoncée au bout du compte, et qui a , elle-même un élevage de chien (pas déclaré)….. ces MONSTRES là devraient être punis à la hauteur de leurs actes de méchanceté….Mais comment les déceler, puisqu’ils savent si bien manipuler les gens… Je vous souhaite à tous les 2 des familles-pour-la-vie……. pauvres zamours ♥

  • 23 août 2018 à 11 h 49 min
    Permalien

    pourquoi n’y a-t-il pas une loi qui interdirait à toute personne ayant maltraité ou abandonné un animal de ne plus JAMAIS en adopter???

  • 23 août 2018 à 11 h 32 min
    Permalien

    Une pensée pour Poléo et Miri qui j’espère trouveront vite une vraie famille. Ces chiens ont des facultés extraordinaires pour rebondir dans une nouvelle vie. Heureusement pour eux. L’essentiel c’est qu’ils ne soient plus avec cette « malade ». Je ne m’exprimerai pas à propos de cette personne ni de ceux de son espèce, ils n’en valent pas la peine. Ils me dégoûtent.
    Mes pensées vont aussi à l’équipe de LSF,ses bénévoles, ses adhérents, à nouveau trahis.
    Des abandons et trahisons il y en aura encore malheureusement, mais combien de belles adoptions,combien de chiens ont vécu , vivent et vivront des jours heureux grâce à vous tous.
    Un grand merci, Mme Brochot à vous et votre équipe pour tout ce que vous faîtes et courage pour poursuivre le combat quotidien.
    Bien cordialement
    Sylvie

  • 23 août 2018 à 11 h 24 min
    Permalien

    Le boomerang lui reviendra tôt ou tard !! Adopter ces pauvres galgos rien que pour elle…elle et rien d’autre. Pas un seul moment, elle n’en a aimé aucun. Pauvres galgos innocents victimes d’une névrosée….Cette tarée me dégoûte et lui souhaite une fin de vie de merde méprisée et abandonnée à son tour !

  • 23 août 2018 à 11 h 18 min
    Permalien

    bonjour Odile quel horreur dans le blog que des abandons ce n’est plus possible comment faire confiance avec tous cela , je ne comprends pas un animal en adoption sa doit être bien réfléchit comme moi j’ai mis deux ans avant d’adopter la mienne elle a encore des démons mais
    je l’aime et j’ai fait une promesse a l association de la chérir et de l’aimer jusqu’ a la fin de sa vie déjà 3 ans que je l’ai elle en a 6 ans quel tristesse pour ces deux loulous qui doit réapprendre a vivre avec d’autre personnes j’espère qu’il trouvons l’amour comme avec celle que vous avez adopter; en espérant que cette femme ne puisse plus adopter autrement sa serait une catastrophe

  • 23 août 2018 à 11 h 07 min
    Permalien

    j espere que sa folie l amenera sur la plage d’où elle envoie ses magnifiques photos avec tous ces magnifiques chiens et qu’elle aura le courage de se foutre à l’eau pour ne plus remonter elle ne m’erite que ça cette tarée souhaitons qu’elle lise le blog et qu’elle se rende compte cette pourriture de ce qu’elle fait. Odile tu fais tellement bien ton travail ,les fous on ne les voit jamais au premier regard malheureusement Ce serait bien qu’on lui enleve les autres à cette folle

  • 23 août 2018 à 11 h 03 min
    Permalien

    Que d’amertume et de tristesse quand Valérie m’a averti hier de l’abandon de Miri et Poleo, moi FA de Miri qui avait cru en Stéphanie quand elle était venue la chercher et avais de bonnes nouvelles et photos régulièrement. Jamais je n’aurai imaginé cela, comme quoi……à 71ans passé je n’ai pas encore tout vu de l’humain, de quoi il est capable ?
    J’espère que Miri va surmontée cette épreuve, c’est une merveilleuse petite qui demande qu’a vivre. De même pour Poleo que je ne connais pas. A tous deux je vous souhaite de tomber dans une bonne famille cette fois à la hauteur de ce que vous mérités. Bonnes chances mes anges

    • 23 août 2018 à 11 h 35 min
      Permalien

      a l annonce de cette nouvelle , c est aussi a vous que j ai pensée ,
      a votre dévouement , a la peine que vous alliez avoir…………….

  • 23 août 2018 à 10 h 53 min
    Permalien

    Bonjour
    Ca me fou en l’air de lire ça!! Mais comment peut on faire ca???
    Je ne comprend décidément pas la race humaine et beaucoup me dégoute!!! On adopte à vie. Un animal nest pas un objet ou un vêtement dont on se lasse et on se débarrasse!! Mais ou va se monde!!!!
    Comment a telle pu jouer a ce double jeu. Je comprend pas. Je ne comprend vraiement pas!!! Miri et Poléo seront peut être bien mieux loin de cette personne malveillante… je pense a ces autres toutous aussi :'(
    Comment vont Miri et Poléo?
    Grosses caresses à eux …..

Commentaires fermés.