Transport du 23 juillet / Kalinda, au refuge depuis le 20 octobre 2020, elle attend désespérément d’en sortir …Galga à adopter via LSF

Kalinda est au refuge depuis le 20 octobre 2020.

Oui, vous avez bien lu : octobre 2020, elle est depuis 1 an et 8 mois derrière les barreaux à attendre qu’une main se tende.

Si elle n’en sort pas avant l’été, elle y sera restée deux années, c’est affligeant, surtout quand on connaît les conditions de vie difficiles que les chiens doivent endurer là-bas.

Mais qu’a t-elle donc fait pour mériter cela ?

RIEN.

C’est une galga ordinaire Kalinda, elle n’est pas d’une beauté à couper le souffle. C’est une petite bringée comme il y en a beaucoup, une craintive de surcroît et elle est passée, comme tant d’autres, aux oubliettes…

Les oubliettes, ce grand hangar de la FBM où des centaines de galgos sont entassés. C’est sûr ils y ont le gîte et le couvert, mais ne pensez surtout pas que c’est le grand luxe, ne pensez pas que les chiens y sont bien et qu’ils peuvent y rester des lustres.

Les journées sont longues, après la récré du matin, ils ont le choix entre : tenter de dormir, manger ou hurler à la mort.

Il fait déjà très chaud en Andalousie, une chaleur étouffante accentuée par les grands murs de béton qui entourent le refuge, il n’y a pas d’air et à partir de midi chaque mouvement est un supplice.

Alors les chiens sont affalés par terre, la langue pendante, ils n’ont qu’un seul but, puiser la fraîcheur du sol pour tenter de passer la journée.

Et puis ils sont nerveux, c’est normal en été parce qu’ils ne dorment pas alors les bagarres éclatent pour un oui ou pour un non, il suffit qu’un bénévole passe avec un chien dans les allées pour en déclencher une.

Kalinda fait partie des murs maintenant, elle est toujours dans le même box et voit régulièrement ses compagnons partir, avec l’espoir que son tour viendra peut-être un jour.

Sa seule chance de sortir du refuge, c’est vous, vous qui lirez ce texte et qui serez peut-être touché en plein cœur par cette petite doucette au passé bien lourd malgré son jeune âge.

Si vous n’avez pour but que de sortir un chien qui en a vraiment besoin et bien, pensez à elle.

Elle s’entend parfaitement avec ses congénères, il faudra d’ailleurs qu’il y en ait au moins un sociable dans sa future famille.

Bien évidemment, elle ne vous sautera pas dans les bras tout de suite, elle aura besoin de temps mais il fera son œuvre dès lors qu’elle sera dans un environnement adapté.

Un jardin sera également essentiel à son épanouissement. Alors si vous désirez faire une adoption de cœur et bien n’hésitez pas à remplir notre formulaire en ligne.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption-2/

Si Kalinda est adoptée, elle pourra remonter en France dans notre transport du 23 juillet

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/espagne/transport-de-juillet-date-a-definir/

Kalinda est née le 06 03 2018, elle mesure 62 cm et elle est OK chats.

Contact LSF : 0660153750 (pas de SMS). Attention, l’adoption doit être un acte réfléchi / Demandes compulsives ou inadaptées au descriptif du chien présenté, merci de vous abstenir.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

2 réflexions sur “Transport du 23 juillet / Kalinda, au refuge depuis le 20 octobre 2020, elle attend désespérément d’en sortir …Galga à adopter via LSF

  • 1 juin 2022 à 15 h 11 min
    Permalien

    Pas d’accord sur un point 😉, Kalinda est sublime. Avec ses oreilles mi Pod mi Galgo elle a tout pour plaire. Ils faut qu’ils tombent ces préjugés sur les craintifs. Notre dernière puce, Angelica nous faisait la fête au bout de 2 semaines. Adopté il y a un mois elle joue avec les copains dans le jardin et savoure sa nouvelle vie. En extérieur ça prends un peu plus de temps. Nos « garçons » craintifs/timides ont été encore plus rapides à le faire. Ce n’est pas une contrainte de patienter un tout petit peu. Kalinda, on croit pour toi, tu vaux bien plus que ça 💕🙏

  • 1 juin 2022 à 13 h 53 min
    Permalien

    Notre craintive, nous l’avons avec nous depuis 8 ans. Elle a 11 ans maintenant et que de progrès nous avons constaté au fil des années …….. mais malgré çà elle reste méfiante avec les inconnus. A partir du moment où l’on connait bien son chien, on évite les situations scabreuses pour qu’elle soit totalement détendue et puisse profiter au maximum de la ballade. )

Commentaires fermés.