Pardon les chiens, pardon les bénévoles Espagnols et merci Carine pour ton dévouement sans faille

Tout est dit dans l’article de Carine et c’est la mort dans l’âme que nous condamnons ces chiens à ne jamais sortir des refuges espagnols.

http://defensedesgalgos.over-blog.com/2018/02/arret-de-la-rubrique-coup-de-coeur/lsf.html

Notre rubrique des « Coups de cœur »est morte, et celle des Mastins va certainement mourir demain…

Nous les condamnons parce que vous êtes des hypocrites, des égoïstes et des menteurs, comme le prouve cette lettre reçue avec le contrat de ce pauvre Gordo.

Pathétique quand on sait ce qui s’est passé….

La coupe est pleine alors merci de m’épargner de vos torchons si vous ne voulez pas que je vous balance.


Gordo plus de 7 années de refuge et rendu comme une grosse merde dès son arrivée , on ne lui a laissé aucune chance , c’est une honte !! ( lire l’article de Carine)

http://defensedesgalgos.over-blog.com/2018/02/arret-de-la-rubrique-coup-de-coeur/lsf.html

Et Lucien qui  a fait des heures de route pour le récupérer illico-presto…

Il s’avère que Gordo est un amour mais ça nous le savions déjà…pas une once d’agressivité et il suit déjà Lucien partout comme un bon Toutou.

Ce sont toujours les chiens qui trinquent parce que vous ne les respectez pas, que vous ne cherchez pas à les comprendre, que vous les prenez pour des pantins et qu’en aucun cas vous ne cherchez à vous remettre en question.

Aujourd’hui je suis triste d’avoir pris cette décision draconienne mais malheureusement je n’ai pas le choix.

Je suis triste et tellement désolée pour tous les refuges nécessiteux et les bénévoles si généreux qui comptaient sur Lévriers sans Frontières.

Pardon, les chiens, pardon, les bénévoles Espagnols, de la part de toute l’équipe de Lévriers sans Frontières.

Et merci Carine pour ton dévouement sans faille envers tous ces laissés-pour-compte.


 
 

23 réflexions sur “Pardon les chiens, pardon les bénévoles Espagnols et merci Carine pour ton dévouement sans faille

  • 21 février 2018 à 10 h 29 min
    Permalien

    Je suis atterrée chaque fois par le comportement ignoble de certains humains…
    Comme moi, beaucoup d’entre vous ont pu découvrir ce qui se passe avec les adoptions d’enfants aux USA : cet enfant ne me plait plus…je le rends…
    Des personnes ont ete choquées mais font de même avec les chiens…j’abandonne ou je rends car il ne me convient plus!
    Je comprends ta colère Odile et la partage de mais hélas ,quoi que tu fasses, malgré les précautions que tu prends pour accepter l’adoption, tu ne peux lutter contre tous ces salauds qui toute leur vie seront des salauds.C’est leur destin !
    Don Quichotte se battait contre les moulins à vent…vain combat…

  • 21 février 2018 à 10 h 28 min
    Permalien

    La France a choisi de fermer les yeux et pour éviter des problèmes avec certains musulmans accepte que la plupart des abattoirs fonctionnent Halal avec toutes les souffrances et dérives que cela impose ! Les musulmans décident pour la majorité des citoyens libre de toutes pressions liées aux mœurs de la religion ! on n’est retourné en arrière. Cette lettre est très émouvante et nous démontre la réalité effacé de notre société. Bravo à toutes les femmes qui œuvrent toute leur vie pour leur famille, leurs enfants, leurs proches, leurs animaux…il y a peu d’hommes qui ont ce courage !

  • 21 février 2018 à 10 h 03 min
    Permalien

    C’est encore un exemple qui illustre parfaitement le pourquoi de la méfiance d’Odile quand elle accueille nos élans, nos compliments, notre enthousiasme à tous vis à vis de tous les malheureux qui nous touchent et pour lesquels on essaye, chacun selon ses moyens, d’agir pour les aider, adoptants, FA, délégués, bénévoles… Comment pourrait elle être sereine devant tant d’hypocrisie et de belles paroles qui s’envolent à la première petite difficulté ? Heureusement elle est entourée d’une équipe solide, fiable, loyale et la majorité des adoptants sont de belles personnes mais parce qu’il y a un mais, il faut compter avec ces adoptants qui se répandent en compliments et en belles paroles pour abandonner le chien qu’ils ont choisi, attendu et tout cela dans les deux jours qui suivent l’adoption… À charge pour Odile de se débrouiller pour trouver une solution immédiate !!! Alors c’est triste à en pleurer mais oui je comprends qu’il devienne compliqué de remonter des chiens autres que les Galgos ou Pod. Ceux là sont mieux nés et ont plus de chance de trouver une famille, alors les mastins peuvent bien mourir au refuge parce que si l’idée est de faire un caprice pour en faire remonter un d’espagne et l’abandonner dès l’arrivée dans son nouveau foyer… Ces « retours » me donnent du vague à l’âme, c’est décourageant mais LSF est solide heureusement !!!

  • 21 février 2018 à 9 h 34 min
    Permalien

    Quel gâchis ! J’espère malgré tout que la rubrique « coups de coeur » va revenir car c’est la seule chance pour certains chiens. J’ai été tellement contente pour Rosario et j’espérais toujours un miracle pour Alpha et Romeo. Sans parler des mastins Samson et Dalila. J’ai toujours eu un faible pour les oubliés et les « loosers ». Jusque-là, nous avons eu 7 chiens espagnols en accueil et j’ai souvent demandé à prendre les moins privilégiés : les croisés podencos, les positifs Leishmaniose, les croisés noirs. Tous ont trouvé une bonne famille. La dernière petite arrivée il y a quelques jours nous a surpris : il s’avère qu’elle est très malvoyante à cause de sa Leishmaniose (personne ne l’avait remarqué avant). Est-ce qu’on va la rendre ? Non, elle va être examinée par un spécialiste et on lui trouvera une gentille famille qui l’aimera comme elle est.
    Honte aux adoptants de Gordo et merci à tous ceux qui tiennent leurs engagements et qui ne renoncent pas à la première difficulté.

    • 21 février 2018 à 23 h 39 min
      Permalien

      Totalement d’accord avec vous. Je regarde chaque jour la rubrique des coups de coeur et j’espérais chaque jour les voir réservés. Rosario m’avait attirée des que je l’ai vue. Quel plaisiŕ de la voir adoptée! Je me rends compte que certains adoptants sont durs et de vraies girouettes. Cependant cette rubrique représentait peut être leur seule chance de ne pas finir leur vie au refuge…. quelle tristesse!

  • 21 février 2018 à 9 h 19 min
    Permalien

    je suis atterrée…merci d’avoir essayé malgré tout…

  • 21 février 2018 à 9 h 12 min
    Permalien

    je ne connait pas son histoire mais c est triste heureusement qu il soit tomber dans votre association car j en connait certaine qui l aurai renvoyer en espagne sans etat d ame moi j en j ai adopter mon ange noir je s avais tres peu de chose sur lui mais je ne regrette rien et j apprend a vivre avec et jesaye de mieux le conprendre il a tres peur exemple l autre jour un oiseau est passe au dessus de nous il en a eu peur quand on le touche deriere il apeur aussi mauvais souvenir des caisses ou il sont pousse de force aux moment des courses tout cela j en prend concience et je fait avec tout les jours en le rassurant il n est pas non plus amie avec ses congenaire mais j y travaille tout les jours en lui fesant comprendre que les autres chiens sont des copains et non des ennemies comme il lui ont appris en irlande et qu il n est plus en course cela me demandera beaucoup de travail et surtout de vigilance mais je suis preparer a cela et j ai tout mon temps alors cette personne ne le merite pas et elle condane les autres chiens je suis triste pour cela et pour eux a bientot

  • 21 février 2018 à 9 h 11 min
    Permalien

    Mon dieu! que dire, j’étais à Poitiers pour l’arrivée de notre princesse Kénia. J’ai caressé Gordo, j’ai parlé avec son adoptante. Je n’ai pas de mots, et suis tellement triste.

    • 21 février 2018 à 18 h 40 min
      Permalien

      Et moi donc …

  • 21 février 2018 à 9 h 11 min
    Permalien

    Après tant d’années de refuge, GORDO ne mérite pas cette lâcheté ! Pas même lui laisser le temps de refaire surface après ce long voyage, de prendre ses nouveaux repères !!! IGNOBLES HUMAINS ! Je ne comprends pas et ne comprendrais jamais je pense ! Les taulards ont besoin de temps pour la réinsertion, c’est normal et c’est une chose que l’on sait quand on adopte, même s’il n’y a que quelques mois de refuges ! J’espère que Gordo sera adopté par une famille patiente et aimante. Merci à la famille d’accueil qui lui a offert un toit en France ! Je pense aussi à Samson et Dalila qui arrivent ce Samedi.J’espère qu’ils seront compris, aimés heureux et respectés pour toujours !

  • 21 février 2018 à 8 h 38 min
    Permalien

    Que de tristesse pour ces pauvres chiens. Ils méritent pourtant eux aussi d’avoir une belle vie.

  • 21 février 2018 à 8 h 05 min
    Permalien

    Je suis écoeurée, effondrée, comme nous tous dans l’équipe LSF, la race humaine me dégoute, Gordo ne méritait surtout pas d’être traité de la sorte. Nous allons te trouver une vraie bonne famille mon pépère, une famille qui te comprendra et qui t’aimera du plus profond de son cœur. Merci Carine pour tout ce que tu as fait pour eux… Et oui, pardon les chiens, pardon à tous nos amis Espagnols…

Commentaires fermés.