Les blablas de Coco, un p'tit Podenco au fabuleux destin…

Coucou les amis,

Odile s’est levée en retard ce matin, du coup elle m’a chargé d’écrire les blablas à sa place, moi Coco que rien ne destinait à ce fabuleux destin, moi  un vieux  Pod parmi tant d’autres, qui attendait désespérément, et depuis des années, un ticket de sortie. Je n’y croyais plus vous savez et je m’étais résigné à mon triste sort.

Je suis tout de même un peu nostalgique car je pense à tous les potes que j’ai laissés là-bas, il y en a tant au refuge d’Arco Natura, des comme moi, des gentils chiens qui n’ont que de l’amour à donner.

S’il vous plait regardez-les sur le site de Lévriers sans Frontières.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/podencos-autre-races/

Quand elle m’a monté dans le camion de l’espoir, je ne savais pas trop à quelle sauce j’allais être mangé, j’étais tout intimidé, pensez donc d’un seul coup on m’arrachait à ce semblant de vie que j’avais réussi à construire au refuge.

J’étais un coq en pâte dans le camion avec Robin, un Pod comme moi, mais qui venait d’un autre refuge.

On a vite sympathisé, je lui fais un coucou à mon pote et je lui souhaite d’être vite adopté, il n’a que des qualités.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/15668-2/

Nous sommes arrivés à Villette, je n’étais pas trop dépaysé et je me suis bien intégré dans la meute.

Je vous le donne en mille, quand Odile a ouvert mon passeport, elle a découvert avec stupéfaction que je n’étais plus tout jeune, 9 ans au compteur.

Elle a trouvé que j’étais vachement bien conservé pour mon âge !!

Une semaine a passé et puis le dimanche il faisait beau, alors elle a invité papy et mamie pour un barbecue, on a mangé dehors c’était super sympa, on était tous sur la terrasse allongés au soleil.

Et moi je n’ai pas arrêté de faire du gringue à mamie et bingo elle est tombée sous mon charme et elle me chuchotait dans l’oreille de faire pareil avec papy.

Oh ça n’a pas été difficile de le convaincre Papy car il est comme Odile, il adore les chiens…

Et voilà, il m’a monté sans son 4×4, il n’a pas dit oui tout de suite, il voulait me présenter à Fredo avant. C’est un rescapé aussi du refuge de Fuerza et qui a passé les premières années de sa pauvre vie attaché avec des fractures recalcifiées partout…

Il s’est vite décidé, 2 jours après c’était fait, j’étais adopté et alors je peux vous dire que je suis heureux comme un roi, aimé, adulé comme jamais je ne l’aurais imaginé, moi un vieux Pod qui ne valait rien me voici enfin quelqu’un.

Morale de l’histoire :

Si vous êtes des seniors comme Papy et Mamie, adoptez un chien âgé comme moi.

Ne soyez pas égoïste en portant votre choix sur un jeune chien que vous laisserez derrière vous et qui finira sa vie derrière les barreaux d’un refuge, sous prétexte que vous ne voulez pas souffrir de la mort de votre animal.

J’allais oublier de vous dire que je partais bientôt faire une virée en camping-car !!

Coco le p’tit Podenco!!

Je remercie mon Papa et ma Maman  de m’avoir inculqué l’amour et respect des animaux. Je vous aime. Odile…


 

17 réflexions sur “Les blablas de Coco, un p'tit Podenco au fabuleux destin…

  • 9 avril 2019 à 12 h 14 min
    Permalien

    Très belle histoire !
    Longue vie à Coco !!!

  • 9 avril 2019 à 11 h 34 min
    Permalien

    belle histoire. Merci a papy et mamie

  • 9 avril 2019 à 11 h 05 min
    Permalien

    Joli histoire , bel épilogue merveilleuses personnes… ah la semaine commence bien comme toujours merci à vous.

  • 9 avril 2019 à 10 h 44 min
    Permalien

    Coco qui ne connaît que la terre battue comme couchage, c’est une belle fin de vie qu’il va connaître ! Merci à vos parents et à vous Odile pour ce merveilleux sauvetage.

  • 9 avril 2019 à 9 h 54 min
    Permalien

    MAGNIFIQUE !

  • 9 avril 2019 à 9 h 34 min
    Permalien

    C est formidable pour ce petit pod et aussi pour vos parents qui ont l air tellement heureux avec lui!Encore une belle histoire signée LSF!Merci Odile

  • 9 avril 2019 à 9 h 13 min
    Permalien

    Très bel article et tellement vrai… Adopter un chien d’âge, du pur bonheur pour les personnes âgées. Les chiens âgés sont très câlins, très proches de l’humain, et surtout pas les inconvénients que peuvent occasionner les très jeunes jeunes chiens/chiots. Aussi les podencos sont très pot de colle mais robustes et de santé moins fragile que les galgos. Personnellement je ne pourrais plus me passer de l’espiègle podenca qui partage ma vie depuis 15 mois.

  • 9 avril 2019 à 9 h 04 min
    Permalien

    quelle belle histoire ! et de plus, des nouvelles de Fredo ! Belle vie à eux tous

  • 9 avril 2019 à 9 h 04 min
    Permalien

    Quelle belle histoire!!!!Belle et longue vie à toi, petit Coco…….

  • 9 avril 2019 à 9 h 00 min
    Permalien

    Odile, c’est super ! Vos parents sont des personnes formidables et on sait de qui vous tenez : « les chiens ne font pas des chats » ! Cela me fait grand plaisir de voir vos parents : ils ont l’air en forme ! Mais aimer les animaux et s’en occuper c’est un moteur, une motivation et une source de joie infinie. Cela nous aide à avancer et à vieillir bien. Il en a de la chance, le p’tit pod !

Commentaires fermés.