Les blablas d’un bénévole Espagnol…A tous les adoptants…

Essayez de visualiser….

SA VIE D’AVANT

Touché par leur histoire, vous décidez d’adopter un galgo ou un podenco, parfois sur un coup de tête, sans vraiment mesurer l’importance de votre engagement vis-à-vis du chien bien évidemment, mais aussi des protecteurs Espagnols qui les sauvent d’une mort certaine .Pour une première adoption, nous vous proposerons un galgo sociable qui n’a pas de traumatismes récurrents, nous supposons donc que ce Galgo aura eu une vie ′′décente′′ avec son chasseur.

Mais cela signifie tout de même qu’il aura vécu dans un gourbi infâme, souvent très sombre, duquel il ne sortira que très rarement en dehors de la saison de chasse, qu’il dormira à même le sol et ne mangera jamais à sa faim, que les premières années de sa vie n’auront été que stress et anxiété, toujours à la merci des colères du galguero auquel il appartenait.

LE REFUGE

Un jour, ce galgo sera jeté dans la rue ou abandonné dans un refuge parce qu’il aura fait son temps et que le chasseur considérera qu’il ne sera plus suffisamment performant pour la saison de chasse suivante. Arrivé dans ce refuge, il sera soigné, pucé, vacciné, stérilisé dans l’attente d’en d’être pris en charge par une association pour en sortir. Certains y resteront longtemps, bien trop longtemps…

Imaginez-vous, un refuge comme celui de la Fondation Benjamin Mehnert  où il y a entre 400 et  600 chiens suivant les saisons. Ça impressionne !! Tous ceux qui sont allés sur place n’en reviennent pas indemne. La vie y est très difficile pour les chiens même si elle l’est bien moins qu’avant.

LE VOYAGE

Un matin, très tôt, on viendra chercher le galgo pour le monter dans un camion très sombre avec 30 autres de ses congénères, le voyage sera long : 24 heures. Que se passe-t-il dans la tête de ce galgo ? Lui ne sait pas qu’il est sur le chemin de sa nouvelle vie, lui ne sait pas que vous l’attendez.

L’ARRIVÉE

La famille l’attend. Tout le monde est heureux. Des larmes, des sourires, mais voilà, lui ne sait pas, il est fatigué et trop perturbé pour montrer sa vraie nature. Il est complètement chamboulé par le long voyage. Souvent, les réactions sont très différentes : il n’a pas du tout peur, il est très calme ou bien, c’est tout le contraire, chaque individu réagira différemment et ce sera à vous de vous adapter . Vous devrez accepter que ce chien tant désiré ne soit tout de suite comme vous l’aviez imaginé.

À LA MAISON

La porte de son nouveau palais s’ouvre, et il entre dans un nouveau monde ! Tout ce qu’il voit est nouveau. TOUT !!!

Canapé, lit, escalier, télévision, aspirateur… et pareil pour l’extérieur. C’est un choc pour lui qu’il doit encaisser.

VOUS

Alors ne lui demandez pas ce qu’il sera dans l’incapacité de vous donner.

Comment voulez-vous qu’il soit propre tout de suite, lui qui toute sa vie a fait ses besoins là où il dormait ?

Imaginez ce galgo qui a grandi sans connaître le monde extérieur et que vous projetez tout d’un coup dans votre monde à vous. Imaginez-vous à sa place !

POURQUOI CETTE HISTOIRE ?

Parce que les protecteurs Espagnols sont agacés et choqués par les commentaires et les plaintes de certains adoptants !!!

Il n’est pas propre, il est voleur, il a peur et blabla et blabla …

LA SOLUTION

Patience, temps, tolérance et compréhension !!!

Certains galgos vont s’acclimater en un mois et d’autres seulement après 1 an ou plus, tout dépendra de son passé.

Vous qui avez adopté un galgo, essayez de vous mettre à la place de celui que vous avez choisi et s’il vous plaît, soyez un peu plus patients et surtout plus tolérants.

L’adoption d’un galgo changera votre vie et vous devez en être conscient.

Si vous n’êtes pas prêts à sacrifier quelques mois de votre vie pour sauver celle d’un galgo et bien n’adoptez pas.

C’est aussi simple que ça…

25 réflexions sur “Les blablas d’un bénévole Espagnol…A tous les adoptants…

  • 17 février 2021 à 10 h 04 min
    Permalien

    Bonjour j ai adoptée une galga il y a 4 ans. C était un chiot. Elle avait 4mois et demi lorsque nous l avons récupéré d Espagne. On lui avait brisé la mâchoire et la joue gauche. Elle a été opéré en France. Elle en garde des séquelles à vie. Des peurs elle en a. Pourtant elle vie avec un chien bien équilibré qui la guide et l aide à gérer ses peurs. Tous ce qu elle ne connaît pas elle commence par vérifier ce qu il fait et fait comme lui. Un copain bien équilibré est indispensable pour aider les galgos. Des peurs que l on imagine pas : elle a peur des grosses mouches ! Se sont des chiens merveilleux. Très intelligents. Si nous leur donnons tous ils vous le rende au centuple et s adapte parfaitement à votre vie. Il faut du temps comme toute chose.

    Répondre
  • 17 février 2021 à 8 h 42 min
    Permalien

    Merci aux protecteurs Espagnol de sauver ces chiens . Il est utile de rappeller que ce sont des chiens qui ont un passé que seuls eux connaissent même si on peut en deviner les grandes lignes . Je me suis lancée dans l’adoption et je m’aperçois que j’ai tout à apprendre mais je ne regrette rien , c’est moi qui leur doit quelque-chose car ce qu’ils m’apportent n’a pas de prix même si certaines personnes ne le comprennent pas . Lorenzo a peur des chiens qu’il ne connaît pas et il a tellement chassé que je ne peut pas le lâcher , j’ai donc entièrement clôturée la prairie attenante au jardin pour lui et je suis heureuse de voir mes trois loulous s’y diriger en file indienne pour s’y ebatre en toute liberté . Quand je les emmène à la plage , Ginger ma grande gazelle peut profiter de sa liberté car c’est elle qui surveille où je suis . Pour Pepito ( Siète ) j’attend encore mais il est sans problème et je sais qu’un jour il pourra courrir librement sur la plage . Mais mon grand et costaud Lorenzo c’est moi qui doit le protéger , il a des peurs que je ne comprends pas mais qu’importe je me suis adaptée et j’ai adapté mon environnement pour lui , il a bientôt 10 ans et pour lui le bonheur c’est ici et maintenant . Pour lui j’apprends et tous les conseils sont les bienvenus car on me les a confiés et moi je me contente de les aimer . Je remercie donc toutes les personnes qui ont contribué à ce que je puisse les aimer .

    Répondre
  • 16 février 2021 à 22 h 04 min
    Permalien

    Quand je me suis engagée dans ce combat je savais ce qu’ils subissaient . En franchissant le pas de l’adoption je savais que selon chaque chien la reconstruction pouvait être longue . Nous avons adopté Casiopé une galga de 4 ans arrivée à Villette le 28 Octobre 2017 et qui s’est avéré être une craintive . Les 8 premiers jours ont été dur elle cherchait à s’échapper par tous les moyens . Et cette peur de l’homme quand mon mari s’approchait d’elle elle faisait le cabri . Il se sentait à la fois triste et frustré de ne pas pouvoir la caresser . Elle s’est rapprochée de moi, la nuit elle restait dans la salle à manger, chaque matin il y avait des pipis cacas cela a duré un temps . Et puis un soir je suis allée la chercher pour la mettre sur notre lit . Et là du jour au lendemain elle est devenu propre . Elle se sentait en confiance . Elle réclamait même pas pour sortir, sa maison c’était son lit. Nous avons attendu 2 mois avant de la lâcher . Pour manger elle restait dans la chambre et si nous ne fermions pas la porte elle ne mangeait pas . Pour l’aider nous avons décidé d’adopter Mike ( Aries) un chiot de 6 mois . Cela l’a beaucoup aidé elle a appris à jouer et être moins craintive . Déjà plus de 3 ans qu’elle est avec nous même si elle a progressé c’est pas gagné . Ella accepte que mon mari la caresse, quand elle mange il ne doit pas la regarder . Dehors ils ont un rituel tous les 2 elle le cherche du regard et lui se cache quand elle arrive près de lui elle part en courant et la queue en l’air . Il lui arrive parfois de se mettre à tourner dans le terrain elle est dans un état second elle nous voit plus . Je peux vous dire que j’en pleure . Je la laisse revenir par elle même car rien n’y fait . Parlons d’Auro il est arrivé le 15 décembre 2018 retour d’une adoption . A peine arrivé il se jette sur mon chat ça commence pas bien . On le touchait il grognait impossible de lui toucher ces oreilles et des pipis partout surtout sur les meubles on avait beau le sortir rien n’y faisait . Avec beaucoup d’amour de patience il s’est ouvert à la vie . Il restera toujours un stressé chaque absence qu’elle soit de 5 mn d’une heure il fera pipi il n’aime pas qu’on le laisse . Notre petite dernière Bruma ( LUA ) une galguita de 7 mois comme tous les chiots elle détruit elle a été propre au bout d’un mois Mademoiselle aimait bien faire pipi sur notre lit entre changer les alèses les draps la couette je commençais à en avoir marre et bien j’ai trouvé la solution de mettre une alèse imperméable en guise de couvre lit et depuis ça va . il y a encore beaucoup de peurs envers les humains de temps en temps elle nous fuit mais on insiste pas . Nous les aimons comme ils sont avec leurs défauts leurs peurs et pour rien au monde je ne les rendrais je n’oublie pas leurs passés . La patience le temps l’amour fera le reste . Si vous souhaitez adopté réfléchissez bien ils ont un temps pour être propre un temps pour s’adapter un temps pour vous faire confiance et un temps pour qu’ils vous ouvrent leurs coeurs . Mes amours ne sont peut être pas parfait pour vous mais je les acceptent telles qui sont .

    Répondre
  • 16 février 2021 à 21 h 03 min
    Permalien

    Tout à fait d’accord c’est à nous de s adapter à lui il ne connaît pas notre langue on lui offre tout à profusion coussin nourriture jouet … ça peut lui faire peur quand je suis venue chercher ma princesse je lui avais acheté un doudou et j attendais beaucoup de chose je croyais innocente que j étais qu elle allait être super heureuse de me voir au contraire elle n arrêtait pas de pleurer et croyait moi ça me fendait le cœur je me
    Suis posé plein de question allait
    Elle m aimer m accepter quan d nous sommes arrive à la maison c était nouveau pour elle plein de chien à connaître j ai du lui apprendre à monter les escaliers à jouer avec des distributeurs de gourmandise tout était un apprentissage pour elle mais quand je vois son évolution je suis fière d elle et il suffit d être patiente ce n est
    Pas un chiot qu on adopte il a
    Vécu on ne peut pas le modeler à notre façon grand merci à
    Vous les
    Benevoles

    Répondre
  • 16 février 2021 à 15 h 36 min
    Permalien

    Il y a quelques temps une personne de mon entourage m’a dit :
    « Mais il t’apporte quoi ce chien ? Il est intouchable, et il gueule sans cesse. Tu ne bouges plus de chez toi depuis qu’il est là ? »
    J’ai répondu, exact depuis un an, je lui consacre chaque instant de ma vie.
    Pourtant, il m’apporte plus que tu ne le croies, mais le principal c’est que moi je lui apporte tout, même s’il n’est pas en capacité de tout recevoir.
    Ce chien c’est LENNON adopté le 29/2/2020. Il est toujours englué jusqu’au cou dans ses peurs. Mais je l’aime tant.

    Répondre
  • 16 février 2021 à 11 h 44 min
    Permalien

    comme dit si bien Stéphanie pour certains bipèdes il manque surement des neurones…c’est simple quand même un temps soit peu de se mettre a leur place ne serait-ce qu’un instant…
    écoutez certains otages libérés raconter ce qu’ils ont enduré, ressenti… et on se dit « qu’elle horreur »…
    et ben nos longs museaux eux ne peuvent pas ns raconter mais c’est a nous de nous mettre a leur portée, a nous de traduire leurs regards, leurs postures, leurs angoisses, pour arriver a une totale osmose mais pas en 48h non!!! imaginez vous sauter du moyen âge a l’an 2000(++) et peut être que vs visionnerez plus…

    Répondre
  • 16 février 2021 à 11 h 16 min
    Permalien

    C’est vraiment dommage de devoir rabâcher la même chose aux futures adoptants !!!!!!! C’est peut-être idiot mais il faudrait faire visionner une vidéo montrant le calvaire de ces chiens aux futures adoptant. Certains ne sont pas conscient des traumatismes qu’ ils ont subi même si ils ont été relativement « bien traité » ils gardent des peurs et ne connaissent rien à la vie de famille. et se n’est pas parce que vous avez sauvé un galgo qu’il doit vous en être reconnaissant il n’en sait rien lui ,il découvre tout. Des fois ce n’est pas facile à gérer mais quel bonheur de voir leur progrès.patience, tolérance et amour.

    Répondre
  • 16 février 2021 à 11 h 11 min
    Permalien

    Faire entrer un, deux, trois galgos dans sa vie…c’est faire le choix de leur consacrer du temps, tout notre temps…,de l’energie, toute notre énergie…de la patience…encore et toujours…,de l’amour…oh combien!!!….mais le bonheur, le vrai, est au bout du chemin….pour eux comme pour nous…!!!!!

    Répondre
  • 16 février 2021 à 11 h 00 min
    Permalien

    En effet tout est dit , c’ est à nous d’ apprendre à les lire , mon galgo j’ ai mis 2 ans avant qu’ il soit redevenu normal, tellement sa vie n’ avait été qu’ un énorme malheur avec son ordure de galguero

    Répondre
    • 16 février 2021 à 13 h 07 min
      Permalien

      Come vous l’écrivez si bien « TOUT EST DIT »……
      Un grand merci à tous les bénévoles……

      Répondre
      • 16 février 2021 à 13 h 07 min
        Permalien

        oups…comme et non come….

        Répondre
  • 16 février 2021 à 10 h 54 min
    Permalien

    étonner qu’ il y ai aucun commentaire sa reflète très bien le monde animal , et c’est très bien expliques . je n ai pas encore sauté le pas , je réfléchis , et surtout mon mari qui se trouve trop vieux pour accueillir un lévrier , nous avons eu 4 chiennes , la dernière une montagne des Pyrénées appeler maintenant ( patou ) et croyez moi elles avaient tous une personnalité , la première , dans ma jeunesse , mes parents l on sorti de chez une personne très méchante , qui lui faisait du mal , elle a assez vite accepter les caresses , elle était tellement gentille qu’ une poule, qui avait qu’un œil , mangeait sur son dos , et elle pinçait les puces de mon chat ( tout blanc ) on les retrouvaient morte dans ses poils ,tout ca pour dire que les animaux , sont comme ont les élèves , avec patience et amour on arrive a faire des miracles ,

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *