A Macavi et Irina…Tristesse….

Aujourd’hui, je n’ai pas envie d’écrire parce que deux de nos délégués sont dans le chagrin.

Hier, Macavi 5 ans, nous a quittés des suites d’une maladie foudroyante, elle laisse un trou béant dans le cœur de Virginie et de son mari

Irina 8 ans, est partie le même jour rejoindre Macavi. Elle a fait une crise cardiaque, Monique et Lucien sont eux aussi dévastés

Quelle tragique coïncidence ….

Mes pensées vont vers Virginie et Monique … Soyez fortes les filles, je sais que mes mots n’apaiseront pas votre terrible douleur…

Mon cœur est avec vous deux et toute l’équipe de Lévriers sans Frontières se joint à moi pour vous apporter force et courage.

28 réflexions sur “A Macavi et Irina…Tristesse….

  • 23 février 2021 à 9 h 26 min
    Permalien

    Je n’ai pas de mots, mais je pense tellement fort à vous. Nous sommes tous à l’unisson et nous partageons votre souffrance. Je comprends ce que vous vivez, car Safari (7 ans 1/2) a fait un AVC il y a 2 semaines. Elle s’est effondrée brutalement. Elle va mieux aujourd’hui mais je vis dans la peur d’une nouvelle attaque. Courage à vous, de la haut elles vous regardent et vous remercient de tout l’amour reçu et partagé.

    Répondre
  • 23 février 2021 à 9 h 24 min
    Permalien

    Je me joins à vous pour exprimer ma très grande tristesse devant ces départs de deux de nos amours et combien je pense à ces personnes dont la peine est immense…..
    Irina et Macavi leur ont été enlevés mais l’une et l’autre vivront toujours dans le cœur et les pensées de leurs adoptants respectifs.
    Je pense très fort à eux ainsi qu’à vous.

    Répondre
  • 23 février 2021 à 9 h 20 min
    Permalien

    une grosse pensée pour leur maitre qui sont bien triste d avoir perdue leur amour valouchanel

    Répondre
  • 23 février 2021 à 9 h 15 min
    Permalien

    Pourquoi, nous font ils autant de peine..Parce qu’ils nous ont tout donné..J’ai une merveille de westie atteinte de fibrose pulmonaire, qui ne pourra pas aller jusqu’à l’été, je vis un calvaire, car je surveille, la peur. Je sais que ce sera mon dernier chien, 75 ans un bon gros cancer, et j’ai peur du vide, après…Car je n’ai pas le droit moralement de reprendre un animal, qu’adviendrait-il de lui, après mon après..Donc je lis les articles d’Odile et j’ai de la peine pour ceux qui viennent de perdre leur ami…On ne peut pas dire « courage » car on ne peut pas en avoir, je dis que le temps adoucisse votre peine à tous.

    Répondre
  • 23 février 2021 à 8 h 44 min
    Permalien

    Partir ensemble est un contrat d’âmes des flammes jumelles ( ou âmes soeurs ).
    Mais Je connais ce chagrin et souhaite du courage à leurs gardiens

    Répondre
  • 23 février 2021 à 8 h 37 min
    Permalien

    Nous avons tous des galgos et pouvons tous imaginer l’immense peine que vous ressentez pour vos amours qui sont partis. De tout cœur avec vous, les filles. Le temps fera son œuvre, car de toute manière on n’a pas le choix, et il vous restera le souvenir des merveilleux moments qu’elles vous ont donnés. Au revoir, Macavi. Au revoir, Irina. Grâce à votre famille vous avez oublié l’enfer espagnol et avez pu profiter de quelques belles années, même si cela a été beaucoup trop court.

    Répondre
  • 23 février 2021 à 8 h 37 min
    Permalien

    je sais que rien ne viendra soulager la peine de Virginie et Monique mais il ne faut pas oublier que vous avez rendues heureuse vos deux galgas même si cela a duré moins longtemps que vous l’auriez voulu, elles sont parties au Paradis de ceux qui auront eu la chance de connaitre le bien être absolu et l’amour de leur humaine ; et puis avec leur départ vers un monde que l’on suppose plus beau elles laissent la place peut être à d’autres qui subissent le pire sans espoir…. enfin peut-être….

    Répondre
  • 23 février 2021 à 8 h 35 min
    Permalien

    courage les filles je suis de tout coeur avec vous

    Répondre
  • 23 février 2021 à 8 h 35 min
    Permalien

    Que dire….? Tant d’amour donné et reçu…..tant de bonheur vécu et de jours heureux….et soudain, le départ….l’absence insoutenable, le manque…..les souvenirs….si nombreux et si douloureux….!!!! Je pense à vous deux , mesdames, et je partage votre souffrance….

    Répondre
  • 23 février 2021 à 8 h 32 min
    Permalien

    Que de larmes depuis hier, je n’arrête pas, je suivais Virginie et avait peur chaque jour pour sa très belle macavi. Maintenant nous apprenons le départ de cette jolie irina….. quelle tristesse. Nous sommes une grande famille chez LSF et chaque perte est une perte pour tout le monde et les larmes coulent
    De tout coeur avec vous

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *