Les blablas de la présidente d’LSF / Triste à pleurer…

Allez, on va blablater aujourd’hui de tout et de rien, de la pluie et du beau temps, je sais que vous aimez bien et moi ça me fait du bien, ça me libère.

Ce n’est pas facile de faire la PA, protection animale qui n’en est plus, ça use énormément, ça vous bouffe la vie, ça vous met les nerfs à vif, on arrive plus à trouver la paix.

Je n’ose même plus dire ce que j’ai sur le cœur tellement c’est lourd à porter.

Alors on se dit qu’un jour on arrêtera pour se protéger et passer à autre chose mais on continue quand même par amour pour les chiens, et parce qu’il y a des moments magnifiques qui vous font oublier, enfin presque, ceux qui sont pathétiques et tristes à pleurer.

Le monde devient fou et les humains nous surprennent chaque jour un peu plus, ils sont égoïstes et ne pensent qu’à eux. Lorsqu’ils décident d’adopter un animal ils le font d’abord pour eux et pas pour lui.

Enfin, ils ne sont pas tous comme ça heureusement, je vais encore me faire tirer les oreilles !! je repense au sauvetage de samedi et à tous nos adoptants heureux de venir chercher leur loulou.

Hier soir une dame m’a téléphoné pas contente du tout parce que j’avais refusé son dossier pour un chiot. Et oui, désolée mais à 78 et 79 ans, on n’a plus l’âge pour adopter un chiot et même si on est en bonne forme. Mais elle n’a pas compris les raisons de mon refus comme si elle n’avait pas conscience de son âge, je trouve ça bizarre, moi qui ai 60 ans et mon mari bientôt 67, on pense déjà à l’avenir de nos chiens car on n’est pas immortels. C’est tellement égoïste de vouloir adopter un chiot à cet âge !! je ne comprends pas…Et vous ?

Enfin c’est comme ça…

J’ai toujours été attirée par les plus nécessiteux même avant que je sois le pied à l’étrier, mon cœur a toujours balancé pour les plus malheureux, par ceux qui ont un lourd passé. En fait peu m’importe l’âge, le physique…, un chien qui entre dans ma maison y restera s’il ne trouve pas le bonheur ailleurs ou s’il est trop abîmé dans sa tête.

Ce qui me fait sourire, ce sont les gens qui, sous couvert de sauver un galgo, ont des exigences démesurées. On en voit de plus en plus, c’est du bien gratiné, ils veulent sauver mais ils veulent du jeune, du beau, du sociable, du parfait !!

Je crois que je n’ai jamais choisi un chien, ils sont arrivés comme des cheveux sur la soupe dans ma vie, je les aime comme ils sont avec leurs défauts, je n’attends rien d’eux juste qu’ils soient heureux dans ma maison, c’est tout. Moi je suis prête à tout sacrifier pour eux.

Avant je prenais des chiens en accueil, maintenant je préfère éviter car je ne peux plus les laisser partir. J’ai peur pour eux, peur qu’ils soient plus malheureux ou moins libres que chez moi, comme si il n’y avait que moi qui pouvait les aimer. C’est un sentiment que je n’avais pas avant, c’est certainement à cause des retours de plus en plus fréquents, l’abandon est devenu un acte tellement banal et normal que ça me sidère et ça me met en colère.

Allez bonne journée à tous et si vous avez envie d’adopter un galgo, regardez le site avec votre cœur et pas seulement avec vos yeux.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

31 réflexions sur “Les blablas de la présidente d’LSF / Triste à pleurer…

  • 5 octobre 2021 à 13 h 54 min
    Permalien

    tout à fait d’accord,il y a un moment où il faut renoncer à adopter un chiot;je le sais car à 71 ans,j’ai adopter des chiens adultes,et même des seniors car je ne veux pas partir avant eux.Que deviendront-ils alors? Aujourd’hui,j’ai un lévrier de 9 ans et depuis 4 mois une podenco de 8 ans;ce seront certainement mes derniers chiens (j’en ai eu 10 en 40 ans). Alors accueillez des seniors,comme vous,vous verrez que le bonheur sera le même,voire plus grand,qu’avec des chiots.

    • 5 octobre 2021 à 15 h 58 min
      Permalien

      bien venue au club !!! mais j’ai fait un testament au profit d’une fondation car nous absents, que deviendraient-ils ?

  • 5 octobre 2021 à 13 h 51 min
    Permalien

    Quelle triste réalité ! Alors qu’un galgo senior a toutes les qualités…. Certains se croient peut-être immortels
    Bonne journée à tous

  • 5 octobre 2021 à 13 h 51 min
    Permalien

    qu’ est qu’ il faut avoir l’ esprit racorni et je suis très polie pour penser que l’ on peut avoir un chiot galgo à 75 ans , c’ est mon âge et je sais pertinemment que c’ est très difficile de s’ occuper d’ un animal à cet âge , ah oui il sera dans la cour toute la journée la gamelle le soir et encore, à la niche s’ il y en a une ou dans la grange dans la paille s’ il en reste !! qu’ est ce donc cette bonne femme idiote à en pleurer qu’ elle achète une peluche , elle est déjà proche de la sénilité .

  • 5 octobre 2021 à 13 h 39 min
    Permalien

    Bonjour
    6 galga, 1 podenca et deux mix(?)
    J ai toujours pris en refuge en Belgique et ccetait déjà des chiens de trois ou quatre ans à part 3 chiots mais c était il y a 25 ans
    Ensuite j ai fait connaissance avec une dame qui m a parlé des galgo , c était il y a 20 ans
    J ai adopté ma premier, elle avait 8 huit ans et d autres ont suivi , suite au décès de mes chiens
    La plus âgée avait 13 ans et elle a encire vécu 2ans et demi chez nous. La dernière qui est arrivée à 7 ans et c était il y a deux semaines et je n ai jamais regrette mes choix
    J ai a présent 66 ans et j espère pouvoir encore les rendre heureuses jusqu a ka fin de leur vie

  • 5 octobre 2021 à 13 h 06 min
    Permalien

    Les humains ne me surprennent pas ils…………me dégoûtent !

  • 5 octobre 2021 à 12 h 01 min
    Permalien

    Vous avez entièrement raison, à partir de 70 ans, obligation d’adpoter un chien de 5 ans voilà !
    Mais qu’est devenu Tazz ???

    • 5 octobre 2021 à 14 h 23 min
      Permalien

      Tazz a été adopté en Espagne

  • 5 octobre 2021 à 11 h 52 min
    Permalien

    J’ai pris conscience de mon âge lorsque j’ai voulu adopter un galgo . L’Age du cerveau ne correspond pas au vieillissement du corps. Mais un galgo chiot voir galgo à l’âge adulte est très difficile voir impossible. Sur le coup c’est un choc on prend un coup de vieux. Ceci dit il y a tant de vieux galgos et podencos à adopter et leur offrir une fin de vie très heureuse le cas de notre petite podenca de treize ans LOVE qui est un vrai bonheur. Il ne faut pas se fier à leur age parce qu’il découvre la vie ça joue ça court ça fait des bêtises comme les chiots. Une vraie crise d’ado le temps pour eux de prendre leur marques.

  • 5 octobre 2021 à 11 h 43 min
    Permalien

    Je pense que cette reflexion au sujet de l »Après » pour le chien adopté devrait être faite par toutes personnes qui décident d’avoir des animaux indifféremment de son âge…. personne ne connaît à l’avance la date de son dernier jour !!! j’ai toujours en tête cette réponse du Dalaï-Lama lors d’une ses conférence où une femme en detresse l’a interpelé en lui disant : « je vais mourir » et à qui il a répondu : « moi aussi »…

  • 5 octobre 2021 à 11 h 23 min
    Permalien

    Bonjour, Odile,
    1 an , presque, que nous avons accueilllie MAÏA, chez nous…..
    Nous avons le même age….. 80 ans…… Elle en chien et moi en humain…..
    Elle est en pleine forme….et nous donne tant….
    Toujours un peu farouche…
    depuis quelques semaines, elle se met a aboyer lorsque un intrus ( pour elle) vient nous voir.
    Mon mari, ne cesse de dire qu’ elle est parfaite,
    C’est vrai , une petite merveille .
    Pour nous, c’est la plus belle, la plus sage, la plus gentille, Un amour, quoi !!!!!
    Merci, Odile, de nous l’ avoir confiée…

  • 5 octobre 2021 à 10 h 44 min
    Permalien

    Vouloir adopter un chiot à plus de soixante-dix ans relève de l’inconscience et de l’ignorance des besoins propres à l’animal….sorties fréquentes, jeux, courses, éducation…..surveillance accrue….sans parler des risques pour l’adoptant: un chiot fou fou peut facilement faire tomber une personne âgée…..!!!!
    À mon âge, aujourd’hui, 66 ans et trois galgos LSF à la maison , mes deux fifilles 7 ans et mon Noël 5 ans , je sais qu’une adoption future pour moi sera celle d’un senior….!!!!!!!)

Commentaires fermés.