Transport du 17 septembre / Tana,abandonnée à son triste sort…Galga à adopter via LSF

Pauvre petite Tana, elle qui a vécu pendant 4 ans dans une maison et qui dormait sur un canapé, a été abandonnée au refuge de la FBM par ses propriétaires, suite à la séparation du couple.

C’est inhumain de faire une chose pareille, me dit Maïté les yeux remplis de larmes.

Odile, il faut vraiment tout faire pour la sortir d’ici le plus vite possible.

Et oui, en Espagne comme en France, les gens n’ont aucun scrupule à se débarrasser de leurs chiens. Tous les prétextes sont bons pour se trouver de bonnes raisons de commettre un tel acte.

Imaginez la charge de stress pour cette pauvre galga qui se retrouve du jour au lendemain sans confort et derrière les barreaux, entourée de centaines de chiens qui hurlent jour et nuit.

Les premiers jours ont été horribles pour elle et pour tous les soigneurs qui s’occupent des chiens. Pour eux aussi, c’est horrible de voir le désarroi dans leurs yeux, mais que faire ? Mis à part se révolter contre ceux qui abandonnent sans se retourner, puis ensuite se résigner à accepter l’inacceptable.

Tana est une galga adorable, elle est toute petite (58 cm) et semble toute frêle. Elle n’a de cesse de chercher le contact avec les humains pour trouver du réconfort et on comprend bien pourquoi.

Maïté me dit qu’elle est souvent triste, elle passe des heures à attendre, couchée dans son panier en plastique et dès qu’elle entend un humain arriver, elle se précipite, peut-être avec l’espoir que ce soit eux…

C’est une chienne adorable et déjà habituée à un environnement familial, son intégration dans son nouveau lieu de vie sera donc plus facile.

Tana est une urgence et doit absolument sortir du refuge.

Nous espérons qu’elle sera adoptée afin de pouvoir remonter en France dans notre transport du 17 septembre.

Elle aura besoin d’un jardin et d’un compagnon canin.

Si vous avez un coup de cœur pour elle, n’hésitez pas à remplir notre formulaire en ligne.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption-2/

Tana est née le 13/03/2018, elle mesure 58 cm et est OK chats.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/espagne/transport-du-17-septembre/

Contact LSF : 0660153750 (pas de SMS). Attention, l’adoption doit être un acte réfléchi / Demandes compulsives ou inadaptées au descriptif du chien présenté, merci de vous abstenir.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

5 réflexions sur “Transport du 17 septembre / Tana,abandonnée à son triste sort…Galga à adopter via LSF

  • 24 août 2022 à 6 h 54 min
    Permalien

    Pauvre toutoune, quelle vie brisée !
    Je me demande comment on peut avoir été connecté non stop à son animal de compagnie pour ensuite l’abandonner et continuer sa vie comme si de rien n’était !
    Ça me révolte !
    Espérons que cette jolie puce trouve enfin une belle famille aimante pour toujours

  • 22 août 2022 à 16 h 06 min
    Permalien

    Ca me révolte ce genre de comportement. Quand on adopte c’est pour donner une vie pleine d’amour que ce soit pour n’importe quel animal et même en cas de divorce quand on aime son animal on doit s’entendre pour que l’un ou l’autre en ait la garde. Si on avait pas déjà 3 galgas + 1 petit rescapé de la Réunion on aurait postulé pour l’adopter pour qu’elle retrouve son confort et beaucoup de calins

    • 24 août 2022 à 0 h 00 min
      Permalien

      Ces gens n’ont pas de cœur, les lévriers sont des chiens particulièrement attachants et aimants.
      On devrait exiger des propriétaires qui abandonnent leur animal de compagnie une pension pour le nourrir et le soigner jusqu’à la fin de sa vie.
      Cette mesure limiterait les abandons parfois répétitifs pour certains des propriétaires qui n’ont aucun scrupule et n’hésite à reprendre un chien puis l’abandonner si gênant dans leur vie.

  • 22 août 2022 à 10 h 46 min
    Permalien

    que la race humaine est détestable……il ne reste plus qu’à espérer pour elle une bonne famille….
    Bisous, ma belle et ne désespère pas, tu auras bientot un nouveau canapé….plus beau que le premier……

  • 22 août 2022 à 9 h 45 min
    Permalien

    Il n’y en a donc aucun des 2 qui l’aimait assez pour la garder, et accepter le reconfort qu’elle aurait pu lui apporter… ils ne la meritaient ni l’un ni l’autre !

Commentaires fermés.