Actualités

En accueil dans le 60 / Pauvre Safrun, te revoilà de nouveau sur le marché de l’occasion…Galga à adopter via LSF

Petite belette pour laquelle j’ai tant espéré, elle vient de t’abandonner et te revoilà à nouveau sur le marché de l’occasion.

SAFRUN, toi qui ressembles tellement à ma Shadow récemment décédée, j’aurais tant voulu te garder pour te protéger à jamais, mais mon cœur doit avoir ses raisons.

Après des mois et des mois de refuge…

https://blog.levriers-sans-frontieres.com/2023/10/18/transport-du-3-fevrier-safrun-la-moins-que-rien-a-le-droit-elle-aussi-a-une-seconde-chance-galga-a-adopter-via-lsf/

enfin tu as été adoptée et tu es remontée en France en février 2024. Quelle joie pour moi de te savoir enfin en sécurité.

Et patatrac, après deux mois d’un semblant de bonheur, allez hop à dégager, elle t’a restituée à l’association. Ce que tu as fait pour mériter cela, on ne le sait pas, c’est un grand mystère, jamais elle ne s’est plainte de toi, bien au contraire. C’est Adoro, le podenco adopté en même temps que toi qu’elle ne supportait pas, depuis le début elle se plaignait de lui mais pas de toi, comme quoi ….

C’est donc Nicole, notre dévouée déléguée de l’Oise, qui a eu la gentillesse de te prendre en accueil au pied levé.

Et voici ce qu’elle dit de toi :

« Safrun, petite belette aux yeux interrogateurs et inquiets, tu me scrutes, tu m’analyses. Ton abandon t’a beaucoup perturbée, ça n’a pas été facile au début. Je sens maintenant que le temps commence à faire son œuvre et, peu à peu, tu tentes de me faire confiance, tu t’avances discrètement lorsque tu penses que je ne te prête aucune attention. Ces moments là vont devenir de plus en plus en plus fréquents, c’est juste une question de patience, c’est juste une question d’amour.

Il n’y a que lors de nos balades en forêt que je te sens épanouie, tu es toi, la vraie Safrun, celle qui oublie toutes ses peurs, la truffe au vent, les oreilles dressées, les yeux brillants, presque complètement heureuse.

Mais je ne suis que ta nounou et j’espère qu’une bonne famille va très vite t’adopter parce que tu le mérites plus que tout au monde.

Tu auras besoin d’adoptants ayant déjà une certaine expérience des galgos.

Tu es proche des autres chiens, il te faudra donc un compagnon de vie qui guidera tes pas, ça c’est certain et aussi un jardin clos où tu pourras te défouler ».

Si vous avez un coup de cœur pour Safrun, n’hésitez pas à remplir notre formulaire en ligne.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption-2/

Safrun est née le 28/07/2016, elle mesure 64 cm. Elle avait été testée compatible avec les chats au refuge. Elle est en accueil dans l’Oise (60).

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/chiens-en-accueil-en-france/

Contact LSF : 0660153750 (pas de SMS). Attention, l’adoption doit être un acte réfléchi / Demandes compulsives ou inadaptées au descriptif du chien présenté, merci de vous abstenir.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/


Participation financière :

Pour l’adoption de votre chien, nous vous demanderons la somme de 300,00 euros.

Notre association ne fait aucun bénéfice sur le montant demandé pour finaliser une adoption.

10 réflexions sur “En accueil dans le 60 / Pauvre Safrun, te revoilà de nouveau sur le marché de l’occasion…Galga à adopter via LSF

  • *Belle SAFRUN
    pourquoi? « la moins que rien » alors qu’en te rencontrant ce matin
    *Belle $urprise ..on t’aime déjà « +plus+ que tout » !
    N’hésite pas à traverser les océans pour nous rejoindre ici! à Mahina(:Tahiti car notre Tribu @rc-en-ciel de shiba inu, teckel nain, cocker, chihuahua, labrador… Tout le monde n’attend plus que Toi! *Beauté canine
    & si cet idéeal n’est qu’utopie et que nous nous retrouvions seulement dans mes rêves,
    *Belle ne désespère pas car on ne parlera que de Toi! autour de moi.. et jusqu’en France où vit aussi la Famille, qui à partir d’aujourd’hui découvrira l’existence de l’être doué de sensibilité que Tu es, tellement plus humaine que d’autres de mon espèce et certainement notre future Meilleure*Amie.
    On fera « des pattes & des papattes » pour ton avenir plus lumineux, en te souhaitant un accueil en foyer « au poil », sans « nonoss » sur ton chemin puisque la meilleure vie de chien reste à venir pour Toi!
    Précieuse SAFRUN <3

    Répondre
  • Perricone

    Nous sommes moi et ma compagne à deux pas vouloir adopter un de ces magnifiques lévriers. Ceci suite au décès de notre chienne qui avait 13 ans.

    Répondre
  • Laurence Girault

    Je ne peux malheureusement pas adopter pour le moment car j’ ai six chiennes dont deux mamies d’élevage que j’ ai pu sauver.Mais je suis révoltée par l’attitude des gens et notamment de cette personne.Elle savait à quoi s’attendre depuis le début.On n’adopte pas pour faire joli.Ces pauvres chéris ont assez souffert,il faut bcp d’amour et de patience.J’espère du fond du cœur que cette adorable chérie trouvera enfin une bonne famille.

    Répondre
  • Martine Devemy

    Dix ans déjà que je vis avec une galga de LSF ,dix ans de bonheur quotidien, ce sont des chiens merveilleux qui meritent d être connus et reconnus pour leurs qualités infinies

    Répondre
  • Commentaires de ses dames des plus juste .

    Aujourd’hui pour adopter et garder un animal quel qu il soit il faut avoir une conscience …beaucoup de volonté.. et le sens des responsabilités .avc un budget en plus.
    D’ ou un temps de réflexion plus long ,plus rigoureux.
    Redonner un animal qui a souffert n est en soit pas concevable.

    Répondre
  • Morgane

    Trop d’articles de ce type en ce moment.. Je ne comprends pas et suis tellement indignée.
    Quand ces personnes choisissent l’adoption, qui plus est ce type d’adoption, mince comment réfléchissent-elles ? Comment se projettent-elles ?.. Encore des réponses que je devrais me faire seule.
    L’accueil d’un animal au sein de son foyer reste et restera quoiqu’il en soit toujours très délicat ! Mais alors ce type d’accueil encore plus ! Tout doit se penser, se réfléchir, quitte à envisager le « pire » !.. Et par la suite se demander ce que l’on est réellement capable de faire et dans quelle mesure ! Et si ça n’est pas Ok, et bien ça n’est pas grave, cela ne fait en rien de nous des personnes horribles ou incapables mais plutôt des personnes réfléchies, connaissant nos limites et laissant le soin à d’autres personnes plus qualifiées que nous, tout simplement !
    L’action d’adopter ne suffit pas ! C’est surtout l’après qui compte ! Sinon en quoi sommes nous différents de celles et ceux qui les mettent là ?
    De tout cœur avec ces êtres qui ne méritent QUE le meilleur, et le meilleur passe par des personnes réfléchies et avisées !
    Je viens d’obtenir la chance exceptionnelle d’adopter Dulcé ! 15 ans ! 15 ans que je rêve de cette adoption, 15 ans qui auront été nécessaire dans mon cheminement personnel pour me sentir à la hauteur et capable avec certitude ! 15 ans pour une adoption réfléchie et non pas spontanée, dictée uniquement par le cœur ! La raison est plus que nécessaire et il m’aura fallut 15 ans et c’est sans honte que je le dis !
    Alors s’il vous plait : Réfléchissez avant de vous engager ! Le cœur à beau être là il ne suffit pas toujours, c’est une réalité ! Et les répercutions qui s’en suivent peuvent être encore plus catastrophiques et traumatiques pour ces êtres exceptionnels qui ont déjà eu leur lot de souffrance, que se soit physique ou émotionnel !
    Si vous souhaitez de la beauté, du parfait : Achetez-vous une voiture ! Elle sera toute options, de la couleur de vôtre choix et ne vous demandera aucun investissements personnels ! Tout bénef !

    Répondre
    • Emmanuelle MONVILLE

      Ça me fait du bien votre intervention … Je meurs d envie d adopter un de ces lévriers andaloux tous tristes mais malheureusement j habite en ville, je travaille encore et j ai trois chats . Du coup j attends .. comme vous je vais attendre mais j en meurs d envie .. mais pour le moment c est trop compliqué .. du coup votre texte me donne le courage d attendre encore .. comme vous, ce sera dans 10 ou 15 ans .
      Avec toutes mes amitiés

      Répondre
      • Et bien je vous dis Bravo ! C’est très difficile de refréner les élans de son cœur, surtout quand on à la cause animale dans la peau (ce qui est mon cas). Vous avez conscience que le temps n’est pas encore venu et qu’adopter serait moins sage que de ne pas le faire !.. C’est difficile mais je suis certaine que quand vous le ferez, vous serez une merveilleuse adoptante et qu’auprès de vous un de ces êtres merveilleux sera réellement heureux !
        Je vous souhaite de tout cœur que ce jour arrive ! Merci de vous montrer si avisée et juste. Ça demande beaucoup personnellement de se dire que l’on ne peut pas (peu importe les raisons, quelles soient directement ou indirectement de nôtre fait). Un jour : Vous pourrez !

        Un animal ça se mérite ! Et non l’inverse ! J’ai entendue il y a quelques jours une phrases qui résonne encore en moi : Si c’est nous l’espèce « supérieure » alors il en va plus que tout de nôtre devoir de protéger tous les êtres de cette planète !

        Répondre
  • elisabeth GINHOUX

    Je suis toujours effondrée quand un galgo est rendu à l’association, mais je préfère encore ça qu’ on le lâche dans la nature . Mais qu’ est ce qu’ elle ont ces nanas irresponsables ?

    Répondre
    • Vous avez raison il vaut mieux le redonner à l association ,c est une sécurité pour lui…
      Trop d animaux adopter sont balancés sur les sites a donnés …
      Combien vont mal finir helas……

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *