Iker brûlé vif…A quand la fin du martyr des galgos en Espagne ?

Trouver les mots  mais il n’y en a pas de mots.

Face à tant d’horreur, il n’y a que de la torpeur, même les larmes ne coulent pas.

Dans l’article que j’ai écrit hier matin, je vous disais que demain ce serait pire et  bien nous y voilà et pourtant je ne savais pas que celui-là serait le prochain de la longue liste des galgos martyrs du cru 2019/2020.

Et la saison de chasse ne fait que commencer…

« Un cas terrible  vient d’arriver à la fondation »

Ce sont les premiers mots qui sont tombés sur mon portable à 18 h puis les photos insoutenables  de ce galgo brûlé vif peut-être à l’acide ? s’agit-il d’un acte volontaire…

Qu’a-t-il bien pu faire pour mériter une telle punition ? Nous ne le saurons jamais.

Je me suis posée la question toute la nuit, comment dormir, comment ne pas être choquée, même après des années mon cœur ne cesse et ne cessera jamais de saigner face à tant d’horreur.

Il s’était réfugié dans le hangar d’une entreprise quand un ouvrier l’a trouvé, il souffrait terriblement.

Des antalgiques lui ont été administrés dès son arrivée à la clinique de la Fondation et aujourd’hui sera un autre jour, les soins vont commencer, douloureux sans doute mais tout va être fait pour lui sauver la vie.

Alors quand les galgueros (chasseurs Espagnols) prétendent que le martyr des galgos ça n’existe pas, que tout ça ce sont des blablas ou que c’était avant, dans un autre temps, moi je leur dit que nous savons tous pourquoi nous nous battons, pour dénoncer les actes de tortures, de barbarie commis en toute impunité sur cette race de chiens.

Race maudite, race martyre.

Que dire de plus, rien, il n’y a rien à dire, les photos parlent d’elles-mêmes et je crois qu’il est inutile d’en rajouter.

Il s’appelle Iker et on a tous le cœur brisé face à l’insoutenable vision de ce corps brûlé, face à ce regard qui nous ramène inéluctablement à la réalité de ce que l’homme est capable de faire. 

Nous vous donnerons régulièrement des nouvelles d’Iker sur le site, rubrique parrainage ( cliquez sur le lien)

https://www.levriers-sans-frontieres.com/le-parrainage/

Vous pouvez le parrainer pour nous aider à financer ses soins.

68 réflexions sur “Iker brûlé vif…A quand la fin du martyr des galgos en Espagne ?

  • 26 septembre 2019 à 12 h 47 min
    Permalien

    Insoutenable ! Que font les autorités pour punir les auteurs de ces atrocités ???

  • 26 septembre 2019 à 12 h 46 min
    Permalien

    Moi aussi mes larmes coulent je ne sais pas quoi dire sauf que j’envoie un chèque pour ses soins

  • 26 septembre 2019 à 12 h 33 min
    Permalien

    Est ce qu un article dans un grand journal pourrait paraitre, traduit en espagne..
    Cela a pu etre fait il y a quelques annees pour choquer l opinion
    C est une idée
    Merci pour lui
    pauvre innocent de l ignominie humaine

  • 26 septembre 2019 à 12 h 23 min
    Permalien

    je reste muette de terreur……syndrome de la page blanche….Courage, je vous aime

  • 26 septembre 2019 à 11 h 49 min
    Permalien

    quel horreur et de souffrance j’ai fait appel a un coupeur de feu pour qu il fasse quel chose a distance pour le soulager iker elle pratique dans les hôpitaux elle m’a dit que si dans 2 ou 3j si douleur me le redire pour refaire quelque chose encore voila j’en ai pleurer d’être impuissant a bientot valerie chanel

  • 26 septembre 2019 à 11 h 47 min
    Permalien

    Vous êtes horrible !
    Pas d’autres mots ????????

    • 26 septembre 2019 à 13 h 11 min
      Permalien

      C’est insupportable ….

  • 26 septembre 2019 à 11 h 45 min
    Permalien

    Pas de mot devant cette réalité, devant ce pauvre amour qui souffre sauf…courage et accroche toi sans perdre espoir de profiter d’une vie heureuse. Merci à la FBM.

  • 26 septembre 2019 à 10 h 55 min
    Permalien

    Quelle horreur ! !

  • 26 septembre 2019 à 10 h 04 min
    Permalien

    comme le dit ODILE, il n ‘y a pas de mots …..

    • 26 septembre 2019 à 12 h 32 min
      Permalien

      Je souhaite la mort au personne qui agisse de la sorte envers des animaux inoffensifs et qui en plus aime à en mourir et son fidèle, laisser c’est pauvre chiens tranquille bande de faible atteint du complexe d’infériorité

  • 26 septembre 2019 à 9 h 59 min
    Permalien

    Je ne sais pas comment font les bénévoles pour supporter tout ça…

    • 26 septembre 2019 à 11 h 08 min
      Permalien

      Si on leurs faisaient la même chose …????????

Commentaires fermés.