Nancy, Levrier galga en fugue depuis 3 semaines dans le dept 44 118 ( La Chevrolière)

Cela fait 3 semaines maintenant que Nancy est en fugue et nous sommes toujours mobilisés pour la retrouver.

Que certains internautes ne s’inquiètent pas « nous ne l’oublions pas ».

Nous remercions également les  » y’a qu’à, faut qu’on  » pour leurs précieux conseils.

Le problème c’est que nous n’avons plus aucun visuel depuis le 22 avril , et que chercher un galgo dans la nature, c’est comme chercher une aiguille dans une meule de foin et surtout lorsque leur couleur de robe est bringée comme celle de Nancy .

Raison pour laquelle nous demandons à nos adoptants de respecter à la lettre nos consignes de sécurité. Consignes qui sont malheureusement trop souvent bafouées dès que nous avons le dos tourné.

Notamment, tenir le galgo en longue dans le terrain clos pendant au moins 2 semaines et ne jamais le laisser sans surveillance les semaines qui suivront, jusqu’à ce qu’il soit complètement intégré à son nouvel environnement.

Vous êtes trop nombreux à leur faire trop rapidement confiance et vous êtes trop nombreux à ne pas nous faire confiance.

Et même, si vous avez déjà un galgo, ne pensez pas que vous savez mieux que ceux qui n’en ont jamais eu. Aucun galgo ne réagira de la même façon et votre vigilance doit être exactement la même.

Il faut savoir que les galgos sont très résistants et très débrouillards lorsqu’ils sont dans la nature. Ils savent se mettre au chaud lorsqu’il fait froid et se mettre au frais lorsqu’il fait chaud. Ils savent trouver les points d’eau et se nourrir. Et ils reprendront très rapidement leur instinct sauvage.

Il ne faut pas oublier qu’en Espagne, ils sont très souvent trouvés errants et que pour certains, les bénévoles mettent des semaines, voire des mois à les capturer et pourtant ils ont l’habitude !!

Aucune fugue n’est identique, certains galgos bougent beaucoup et font des kms chaque jour comme ce fût le cas pour Otoko, malheureusement décédé.

D’autres se tapissent dans les bois ou dans les zones désertiques comme Nancy et puis d’autres, au contraire, se rapprocheront des habitations.

La fugue est notre hantise plus que la vôtre, puisque trop souvent vous ne prenez pas la mesure du risque encouru à ne pas respecter nos recommandations.

Nous vous entendons souvent nous retorquer que vous savez ce qu’est un chien. Ce que vous ne savez pas c’est qu’un galgo n’est pas un chien comme les autres. Il restera à jamais un chien marqué par son passé et le risque de fugue est permanent.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/lunivers-du-galgo/

Si vous n’êtes pas conscients de cela alors n’adoptez pas.

C’est lorsqu’ils sont en fugue, que vous prenez la mesure de ce que nous devons mettre en œuvre pour les retrouver.

Nous restons donc mobilisés pour retrouver Nancy vivante et nous avons besoin de bénévoles sur place. Si vous désirez apporter votre aide merci de contacter les numéros que vous trouverez sur l’affiche ci-dessous.

12 réflexions sur “Nancy, Levrier galga en fugue depuis 3 semaines dans le dept 44 118 ( La Chevrolière)

  • 4 mai 2021 à 11 h 07 min
    Permalien

    Quand je vois des FA lâcher les galgos dans des champs ,je suis toujours sidéré.J’ai été FA jamais je n’aurais lâché un de mes accueil et jamais je ne lâcherais un de mes Galgos .Juste une question de bon sens , de responsabilité et de respect pour le travail fait par tout ces bénévoles en Espagne et en France pour que nous puissions avoir ces chiens .
    Comme mon dit plusieurs éducateurs on ne LÂCHE pas un GALGOS .

    Répondre
    • 7 mai 2021 à 16 h 30 min
      Permalien

      oui entierement d accord avec vous ! j avais un magnifique galgo (mais ils le sont tous !), pluto, je ne l ai jamais lache meme pour faire plaisir a des curieux qui voulaient voir mon loulou courir ! et un galgo ne court pas, ne galope pas, il vole ! j espere qu ils vont retrouver nancy …… et lui procurer une meilleure attention !

      Répondre
  • 3 mai 2021 à 18 h 35 min
    Permalien

    Madame,
    Je prie pour que Nancy soit retrouvée. J’espère dans ce cas que vous ne la rendrez plus aux propriétaires. Qu’ils se tournent vers un chien de la spa car il y en a tellement. Je sais que ça bouillonne dans votre tête. Nancy est victime de ces propriétaires indélicats. Tout comme okoto victime de la barbarie de leurs propriétaires. Liste noire doit être établie.
    Ps je me demandais ce qu’il en était d’elle Nancy donc. Que c’est triste.
    Famille Cowez de lerzy

    Répondre
    • 11 mai 2021 à 21 h 00 min
      Permalien

      Bonsoir Madame, Monsieur,
      Nous découvrons votre message…. Sans nous connaître, sans connaître les faits, ni le contexte nous vous prions de garder pour vous vos commentaires absurdes, indélicats et inappropriés.
      Yves et Marie Christine Rousseau

      Répondre
  • 3 mai 2021 à 16 h 59 min
    Permalien

    Bonjour à tous,
    Je pense que « On sait ce que c’est un chien » etc…, ils le disent une fois que c’est signé ? si on faisait attention à chaque détail, il n’y aurait plus d’adoptions c’est cela le problème. Les conseils on s’en balance, on fait comme on veut ! car, qui est prudent n’a pas de soucis.
    Je croise les doigts car notre société est tellement violente, allez savoir par qui elle peut être ramassée.

    Répondre
  • 3 mai 2021 à 15 h 34 min
    Permalien

    Mes deux galgos Pistachin et Auréa, partagent ma vie depuis 2 ans et demi et…..jamais sans moi dans le jardin, qu’il pleuve,vente ou neige !!! Pistachin regarde de travers les chats, il en aurait vite fait de la hauteur des claustras !!! Je croise les doigts pour Nancy. Bon courage à toutes les personnes qui sans relâche sont sur le terrain !

    Répondre
  • 3 mai 2021 à 13 h 20 min
    Permalien

    Adopter Un galgo, c’est beaucoup de bonheur, beaucoup d’amour en retour, une vraie complicité, une osmose parfaite avec son chien….mais c’est aussi, et en premier lieu, une énorme responsabilité….beaucoup de surveillance…être sans arrêt sur le qui vive pour pouvoir anticiper….ne jamais relâcher son attention en promenade….pour le bien de tous,et surtout pour celui du chien….!!!Chien heureux et sécurisé, adoptants heureux et tranquilles!!!!!!

    Répondre
    • 3 mai 2021 à 10 h 28 min
      Permalien

      Sachant que la plupart du temps les chiens fuient du domicile et qu’on ne peut pas laisser un chien en permanence sous GPS, de plus l’autonomie de ces colliers a une durée limitée….alors au bout de 3 semaines….

      Répondre
  • 3 mai 2021 à 9 h 10 min
    Permalien

    bonjour Odile oui je suis d’accord avec toi je l’ai appliqué pour mes 4 loulous . Et je suis toujours à les surveiller . Notre Auro est très têtu du coup n’écoute pas et quand les 2 mâles sont ensemble pire .Il faut toujours être vigilant . Ma petite dernière a très peur à l(extérieur et c’est là ou je suis encore plus prudente et elle est arrivée il y a plus de 4 mois . Ecouté les consignes d’Odile

    Répondre
  • 3 mai 2021 à 8 h 40 min
    Permalien

    DIRE REDIRE ET RE REDIRE mais beaucoup de gens malheureusement croient que parce qu’il ont adopté et donc sauvé un galgo celui ci leur est très reconnaissant de leur gentillesse et les adore immédiatement. Leur vie difficile ces chiens ne l’oublient pas même s’ils sont joyeux où plus décontracté qu’au début ils sont toujours sur le qui vive. La prudence est de rigueur même après plusieurs mois rien n’est jamais acquis. Coco adoptée en 2019 ET Otis en 2020 sont toujours avec harnais pendant les balades , il y a toujours quelque chose qui peut les faire démarrer au loin, lapin oiseau, renard j’en ai déjà fait l’expérience et le départ est violent avec risque de chute. Avec un galgo il faut rester humble et non « se la péter » la frime c’est pour les gens mal dans leur peau.. J’espère que vous retrouverez Nancy en bonne santé le plus rapidement possible, bon courage

    Répondre
    • 3 mai 2021 à 9 h 26 min
      Permalien

      Tellement vrai ! À le voir comme ça mon galgo est un gros bébé câlin pot de colle… mais il est aussi un chasseur compulsif que la moindre odeur transcende, un aventurier pour qui ailleurs est plus intéressant qu’ici, un impulsif qui nous fera valser à la moindre stimulation extérieure.. alors oui même 18 mois après c’est longe attachée à la taille en promenade, clôtures vérifiées régulièrement et sas pour entrer et sortir de la maison et malgré cela le risque zéro n’est pas acquis. Alors à ceux qui trouvent tout ça ridicule ou inutile je dis ne prenez pas de galgo il y a plein de chiens malheureux à la SPA

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *