Les blablas de la présidente d’LSF / Galgos en fugue STOP !! ça suffit !!

Une fugue ça peut arriver à tout le monde. Oui, mais la majorité pourrait être évitée si les adoptants respectaient les consignes de sécurité données par les associations lors de l’adoption.

Et j’en ai assez de trouver des excuses aux adoptants, là où il n’y en a aucune.

Un exemple, Helgue laissée dehors sans collier ni médaille et sans surveillance , heureusement retrouvée saine et sauve.

Le problème c’est que dès que nous avons le dos tourné, les gens font bien ce qu’ils veulent et n’ont que faire de nos recommandations et c’est pire encore pour ceux qui ont déjà un ou des galgos et qui se pensent au-dessus de toutes ces règles contraignantes mais nécessaires.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/lunivers-du-galgo/

Lorsque vous adoptez un galgo ou un podenco, qu’il arrive d’Espagne ou qu’il soit déjà en famille d’accueil, votre vigilance doit être extrême et durant toute sa vie, vous ne devrez jamais baisser votre garde.

Ces chiens sont des êtres qui arrivent d’Espagne avec un lourd passif et qui chercheront à tout prix la fuite dès lors qu’ils seront pris d’une peur panique et, croyez moi, une fois qu’ils sont dans la nature, il est très difficile de les récupérer. Il n’y a pas une fugue identique, certains resteront aux alentours du domicile et certains s’éloigneront parfois à des dizaines de kms.

Sachez qu’un galgo dans la nature ne reconnaîtra plus personne et retrouvera très vite son instinct sauvage. Durant des années, il aura résisté à toutes les privations infligées par son galguero et il saura se protéger du froid l’hiver, de la chaleur l’été, trouver à manger et à boire, ce qui veut dire que sa cavale peut durer très longtemps avant que son état physique ne se dégrade.

Surtout ne pas lâcher le chien dans le terrain pendant au moins 2 semaines, voire plus pour ceux qui s’avèrent craintifs. Le printemps vient de frapper à notre porte, tout comme le déconfinement et nous assistons malheureusement à une recrudescence de fugues et, pour la majorité, ce sont des galgos laissés dans le jardin sans surveillance et qui ne portent ni collier ni médaille pour certains.

Beaucoup également n’ont qu’une idée en tête : lâcher leur galgo pour le voir courir librement et on voit de plus en plus sur les réseaux sociaux ainsi que sur la page FB de la communauté des adoptants d’LSF, des photos ou des vidéos de galgos et de podencos lâchés en toute liberté !!

Certains délégués même ne donnent absolument pas l’exemple : fais ce que je dis mais ne fais pas ce que je fais. Comment être crédible auprès des futurs adoptants dans ce cas ?

NON, on ne peut pas lâcher un galgo n’importe où, n’importe quand ou n’importe comment car il ne faut pas oublier que ce sont des chiens de chasse à la base et qu’ils partiront derrière le gibier, vous ne pourrez jamais lutter contre leur instinct.

Nous en avons un dernièrement qui n’a pas été diffusé et qui vient d’en payer le prix fort, arrivé il y a quelques mois et déjà libre, il a couru après un gros gibier et a terminé sa course sous une voiture.

Une autre, adoptée il y a 2 semaines, s’est échappée avant-hier du domicile au nez et à la barbe de son adoptante, en s’engouffrant dans les jambes d’un visiteur qui ouvrait le portail. Heureusement elle est rentrée le lendemain matin. Ce qui veut dire que cette galga était déjà libre dans le terrain.

Lorsqu’il y a une fugue ce sont les associations qui sont critiquées sur les réseaux sociaux comme si nous pouvions être derrière chaque adoptant et notamment la présidente accusée de ne pas être suffisamment restrictive quant au choix de ses futurs adoptants.

Et ce sont les associations qui mettent tout en œuvre pour tenter de les retrouver ainsi que les délégués et les bénévoles qui passent leurs journées à cavaler dans la campagne durant des jours et des jours.

Nous en avons assez d’assister à ce massacre et de placer nos chiens à des personnes qui ne prennent pas la mesure de leur engagement.

NON, un galgo n’est pas un chien comme les autres et si votre souhait est de le lâcher pour votre plaisir et au prix de sa propre vie et bien n’adoptez pas un galgo.

Un galgo ça se mérite, un galgo ça s’attend, un galgo ça se réfléchit, son adoption est un engagement.

N’oubliez pas qu’avant vous, des protecteurs Espagnols se sont mobilisés pour sauver celui que nous vous avons confié alors respectez leur travail, respectez les consignes de sécurité que nous vous donnons lors de l’adoption.

Et si vous n’êtes pas prêts à tout cela et bien n’adoptez pas.

Merci de lire attentivement cette notice.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/lunivers-du-galgo/

Une pensée pour Nancy en fugue depuis le 11 avril et dont nous n’avons plus aucune nouvelle.

Pour Merida également qui est localisée et que nous devons maintenant capturer.

Et une pensée pour ceux qui sont MORTS ou DISPARUS, sacrifiés sur l’autel de votre négligence ou de votre inconscience.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

28 réflexions sur “Les blablas de la présidente d’LSF / Galgos en fugue STOP !! ça suffit !!

  • 1 juin 2021 à 13 h 06 min
    Permalien

    Bonjour à tous,
    Voilà le problème, l’humain a le droit de TOUT même si il fait n’importe quoi. J’ai le droit, je fais ce que je veux , j’e****de les connaisseurs puisque je suis plus intelligent qu’eux etc…………….. on voit le résultat ! des galgos en fugue, en danger, des chiens qui attaquent du gibier ……… lamentable. Vous avez bien du courage, Mde Brochot.

  • 1 juin 2021 à 11 h 29 min
    Permalien

    Si vous n’êtes pas capable de comprendre ce que l’on attend d’un adoptant(e) alors ne venez pas adopter un chien, souvent au passé difficile, en association.
    Les associations de protections animales vous donnent des consignes, merci de les suivre et de les respecter.
    Ce n’est pas par plaisir que nous mettons en garde les adoptants, c’est pour la sécurité du chien.
    C’est aussi irrespectueux pour le travail des bénévoles français ou espagnols qui font tout leur possible pour sauver des vies. C’est vies vous sont confiées alors prenez en soin. Une vie c’est précieux.
    Courage Odile
    Bien cordialement.
    Jean-Jacques Vaugin

  • 1 juin 2021 à 11 h 01 min
    Permalien

    Lorsque l’on  » sauve » un galgo ou un podenco, ce n’est pas pour lui offrir une vie truffée de danger ! Sauver signifie l’aimer, le soigner et LE PROTEGER !!!! Mes galgos ne connaîtront jamais la liberté en extérieur et dans mon jardin, ils sont en liberté mais SOUS SURVEILLANCE !!!

  • 1 juin 2021 à 10 h 23 min
    Permalien

    Heureusement que la liberté n’est pas un état d’esprit mas bel et
    bien une réalité sinon nous serions tous en prison.

    • 1 juin 2021 à 11 h 12 min
      Permalien

      Si vous souhaitez profiter de la vie et de votre liberté n’adoptez pas de chien

    • 1 juin 2021 à 17 h 07 min
      Permalien

      LA LIBERTE est dans la tête C’EST UN ETAT D’ESPRIT la liberté à 100 % n’existe pas ni pour les animaux sauvages ni pour les humain lorsque l’on vit entouré de monde il y a des lois c’est pour le bien de tout le monde si vous vous sentez en prison dommage pour vous allez voir un psy

  • 1 juin 2021 à 8 h 49 min
    Permalien

    Bonjour
    Lorsque on prend LA décision d’adopter un Lévrier, avant même son arrivée on prépare sa maison
    Déjà on achète son trousseau collier et médaille de suite
    Harnais panier doudous
    Une clôture irréprochable
    On prévient ses amis de ne pas ou plus venir
    Ensuite on doit être disponible ,lui foutre la paix
    Apprivoiser ça prend du temps,il faut Amour douceur et la patience est naturellement un acte de compassion
    On se fout de le voir courir
    Avant qu’il vole de bonheur il peut se passer de longs mois
    On adopte pour offrir une vie de paix et de sécurité
    On adopte pour essayer de rendre ce chien enfin heureux,qu’il découvre joie et tendresse quand il sera réceptif,quand il aura cicatrisé son âme bafouée écrasée par la cruauté la peur la faim la soif les hivers glacials
    Cette joie extraordinaire de les voir s’éveiller à la vraie vie
    L’émotion et l’amour qui nous gonflent à chaque minute de la présence de ces chiens, ce sont des moments précieux
    Comment peut on être aussi stupidement négligeant
    Un Galgo ça se merite, on se prépare pour une nouvelle vie on est tremblant d’émotion et on déborde d’empathie
    C’est la prunelle de notre cœur
    Moi je tuerai pour défendre mon Janus
    Ces gens n’ont aucune idée des malheurs subis par ces anges
    Combien de fois j’ai pleuré de joie en voyant Mamita Cachou Janus se rouler dans l’herbe
    Rien que de donner de l’eau fraîche est une victoire,un ventre plein,un soupir de bien être tout ça est tellement important
    Ils n’oublient jamais ils sont formidables
    Si c’était des diamants,ce qu’ils sont pour moi,jamais ils les auraient ainsi négligés
    Un accident est bien sûr toujours possible mais si tout est mis en place avec intelligence c’est le risque zéro normal qui n’existe jamais, mais sans collier ni médaille c’est impardonnable de crétinerie,
    Cachou BB a même 1 fois sauté par la minuscule fenêtre de voiture heureusement sur ma propriété il faut les attacher en voiture,ne jamais les lâcher quitte à se casser le bras
    Je suis choquée par la débilité grandissante des gens
    Ça fait 10 ans que je remercie toujours en pensée l’inconnu qui a sorti Jaja d’une perrera, car ce bénévole a changé ma vie en sauvant celui qui est devenu le centre de ma vie
    Si tous les imbéciles pouvaient crever la planète serait un vrai paradis mais à cause de ces mêmes abrutis le monde est un enfer
    Merci Odile pour tout

  • 1 juin 2021 à 8 h 46 min
    Permalien

    je comprend votre colère Odile, celle des délégués, bénévoles français et espagnols qui se battent tous les jours pour sauver des chiens et prennent pour les bénévoles espagnols de gros risques personnels pour les mettre à l’abri.
    Je suis famille d’accueil et lorsque l’on me confie un galgos j’y fait attention comme à la prunelle de mes yeux c’est balade en laisse dans le jardin pendant plusieurs semaines cela permet de leur apprendre la propreté mais surtout de faire confiance en la main humaine.
    Je vais être méchante pour certain mais j’ai de la haine pour les adoptants qui font n’importe quoi et croient avoir la science infuse parce qu’il ont déjà eu un chien je suis sure que si j’avais ces gens devant moi je serais capable de leur envoyer mon poing dans la g… et je leur ferais la misère pendant très longtemps pour qu’il n’oublient pas leur connerie (ce n’est pas que des mots, je l’ai déjà fait).
    J’espère que les galgos en fugue seront retrouvé en bonne santé et perso ils ne retournerais pas chez les idiots qui n’ont pas respecté les consignes

  • 1 juin 2021 à 8 h 37 min
    Permalien

    Bonjour à tous,
    Il existe des colliers équipés d’un GPS, ça n’empêche pas la fugue mais ça permettrait de les retrouver plus rapidement.
    Parce qu’après un temps d’adaptation nécessaire, pour leur bien être, c’est qd même important de pouvoir les laisser goûter un peu à la liberté, non ?
    Les promenades en laisse c’est super mais pour des chiens qui ont un grand besoin de courir (et je pense que c’est le cas des levriers ?) la liberté de mouvement, fureter, courir à perdre haleine, jouer avec les copains, c’est important aussi 😊 Après, il faut savoir s’adapter à chaque chien.
    J’ai une Toutoune, Djinn de son pti nom (croisée beauceron / malinois) dont le grand kif est de pister les chevreuils (nombreux autour de chez moi) et malheureusement, parfois elle arrive à en attraper un, donc pour éviter ça lorsqu’on se balade à la tombée de la nuit (à l’heure où les chevreuils commencent à déambuler), c’est en laisse et comme ça on évite les fugues et les drames… Mais en plein jour, vu qu’elle est à l’écoute et que le rappel fonctionne très bien, je lui laisse sa liberté et elle en profite allègrement avec son pote Oslo (genre malinois).
    Comme ça, tt le monde est content et les chevreuils sont hors de danger (au moins hors période de chasse).

    • 1 juin 2021 à 8 h 46 min
      Permalien

      Un collier GPS a une autonomie limitée et ce c’est pas lui qui courra après un galgo en fugue, ni qui le capturera !! La liberté c’est dans un terrain clos, raison pour laquelle nous refusons les demandes en appartement !! ne pas comparer un galgo avec un Malinois MERCI !!

      • 3 juin 2021 à 23 h 30 min
        Permalien

        Je ne compare pas.
        Je ne connais des galgos et des podencos que ce que je lis des témoignages et histoires les concernant sur votre site.
        Je n’ai aucune prétention de quoi que ce soit.
        Je parlais seulement de mon expérience personnelle avec mes chiens, rien de plus.
        Je suis surprise parfois de la violence des propos que vous tenez (vous personnellement mais aussi les autres participants), c’est un peu déstabilisant…
        J’ai parlé du GPS en pensant surtout aux chiens qui sont nouvellement arrivés, ceux qui n’ont pas encore pris leurs marques et qui accidentellement pourraient prendre la poudre d’escampette, un collier GPS permettrait de les localiser plus rapidement, c’est tout.

    • 1 juin 2021 à 8 h 55 min
      Permalien

      ARRETEZ AVEC VOTRE LIBERTE si vous avez envie de liberté courrez faite un jogging , et ne comparez pas les races de chiens ont un comportement différent comme le dit Odile dans un terrain clos le chien est libre de plus un chien est toujours libre dans sa tête dès qu’il est aimé et surtout bien traité ; libre et mort cela lui fait une belle jambe au chien je suppose que vous n’avez jamais ramassé de chien mort à cause de la connerie de son proprio. De plus foutez la paix aux chevreuils qui en bavent suffisement pendant la chasse alors que vous devriez avoir honte de laisser vos chiens les poursuivre, je pense que vous n’aimez que vous et vos chiens je vous plains
      LA LIBERTE EST UN ETAT D’ESPRIT PAS UNE REALITE

      • 1 juin 2021 à 11 h 43 min
        Permalien

        Entièrement d’accord avec vous 👍🏻

    • 1 juin 2021 à 11 h 40 min
      Permalien

      Un temps d’adaptation nécessaire pour pouvoir les lâcher dans la nature? Je ne suis pas d’accord. Déjà, comment etre dans l’état d’esprit du chien même si on croit bien le connaître ? Quand savoir qu’il n’y aura plus aucun risque ? On ne pensera jamais comme lui même si en tant qu’humain on croit tout savoir et tout connaître… Notre lévrier n’oubliera jamais sa condition de coursier de chasseur de fils du vent. Il pourra être le plus doux le plus gentil le plus attachant, il partira comme un boulet de canon au moindre stimuli ou à la moindre frayeur et mettra entre vous et lui des kilomètres de distance en quelques minutes. Tout votre soi disant attachement à lui ne pèsera pas lourd dans la balance !
      Mon galgo a soif de liberté et d’aventures je le sais… le plus que nous pouvons lui offrir c’est un grand terrain pour se défouler, 15 kms de course avec longe attachée à la taille (déjà plusieurs chutes poignet cassé genou démi doigt retourné car 30kgs lancés en pleine course avec des arrêts brusques ou des changements de direction – et oui chez nous aussi il y a des lièvres des faisans et des biches – ça pardonne pas ! ) + harnais collier martingale médailles d’identification. Et quant à le lâcher avec GPS… à ce jour je ne connais aucun GPS qui empêchera votre chien de passer sous les roues d’une voiture ou de finir noyé dans un lac

  • 1 juin 2021 à 8 h 34 min
    Permalien

    J ai adopté Mina il y a 2 ans ,j étais totalement novice avec les galgos .Mina est confiante et sociable .Mais je la surveille comme le lait sur le feu .Son instinct de chasse est ancré en elle …Chaque promenade me le démontre.Toujours avec harnais et longe .Mon terrain jouxte les vignes et pareillement je la surveille car beaucoup de chevreuils et lapins en vue …Un galgo n est pas un labrador et non ….Comme dit Mme Brochot ,ne jamais baisser la garde …Souvent en observant Mina ,Je vois la pureté et la liberté d un animal sauvage dans ses réactions et attitudes .Alors futurs adoptants sachez que ces chiens sont merveilleux mais différents . Jjamais il ne faut être négligent .Toujours aux aguets et dans l anticipation .

    • 1 juin 2021 à 11 h 41 min
      Permalien

      Tout est dit et bien dit…

  • 1 juin 2021 à 8 h 15 min
    Permalien

    à chaque prévisite que je fais je leur dit que çà n’est pas un chien comme les autres et je leur dis que moi meme avant d’avoir ma première galga je pensais que c’etait un chien comme les autres mais que non çà n’a absolument rien à voir. il y a quelque temps j’ai vu une photo d’un galgo en bord de route tenu en laisse à un collier martingale mais c’est tout, et quand j’ai commenté en mettant qu’il fallait un harnais et double laisse, la déléguée m’a incendiée et bloquée alors oui il faut montrer l’exemple. Les bénévoles espagnols ne sauvent pas ces splendides chiens de l’enfer espagnol pour venir mourir sur nos routes. AIMONS LES DONC PROTEGEONS LES comme ils le méritent

  • 1 juin 2021 à 8 h 14 min
    Permalien

    Je ne fais aucun commentaire tout est dit mais à chaque fugue, je pleure….. j’attends des nouvelles merida la seule qui m’aura autant fait pleurer
    Bon courage à vous, vous avez raison sur toute la ligne……

Commentaires fermés.