SOS pour Yino, 2 ans de refuge, un oublié parmi tant d’autres…Galgo à adopter via LSF / Transport du 4 septembre

On a du mal avec les mâles et même en plaidant leur cause, rien n’y fait.

Ce sont de toute évidence les femelles qui ont le vent en poupe, surtout quand elles sont mignonnes, jeunes et compatibles avec les chats alors là elles partent comme des petits pains.

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter un pauvre bougre, un oublié parmi tant d’autres. Il est arrivé au refuge de la FBM en octobre 2019, bientôt deux longues années qu’il est là-bas.

Quelle terrible injustice et qu’a-t-il fait pour mériter cela ?

LUI rien.

Il a juste été sévèrement maltraité par son galguero et il en paie aujourd’hui le prix fort.

OUI, vous êtes bien sur le blog de Lévriers sans Frontières, une association de protection animale qui milite en faveur des galgos martyrs d’Espagne.

Les martyrs, parlons-en justement. Les martyrs sont ceux qui ont subi des sévices tels qu’ils restent marqués par ce lourd passé de maltraitance et de privations en tout genre et pourtant, de ceux-là, la majorité des postulants à l’adoption n’en veut pas.

YINO est un mâle craintif qui a 7 ans, il paraît que c’est déjà vieux 7 ans pour un chien …

Comme vous le savez les galgos sont des êtres de souffrance, utilisés pour la chasse et pour les courses, leurs propriétaires s’en débarrassent dès lors qu’ils ne sont plus rentables ou performants.

Ils vivent tous dans de terribles conditions, dans des gourbis infâmes, ils ne mangent pas à leur faim et ne sont pas soignés quand ils sont malades.

Certains sont respectés par leurs galgueros (chasseurs), il ne faut pas s’y méprendre, les sociables n’ont pas été maltraités, ils ont été victime de négligence mais n’ont subi aucun service.

Et c’est ça qui fait la différence.

Ceux qui ont été martyrisés restent inéluctablement des galgos craintifs et ce sont justement ceux-là que nous avons du mal à faire adopter.

Alors ils grossissent les rangs des oubliés dans nos refuges.

Et pourtant il n’a rien de plus beau que de redonner vie à un galgo qui a souffert parce que, jour après jour, vous verrez son regard changer et que peu à peu vous deviendrez son être de lumière.

Je ne vous dirai pas que c’est facile mais ce qui l’est en revanche, c’est de prétendre sauver un galgo qui a souffert et exiger qu’il soit sociable, jeune et beau. Pardon si je dérange car je sais que toute vérité n’est pas bonne à dire mais je n’ai jamais eu de langue de bois.

Je sais aussi, ce n’est pas donné à tout le monde d’adopter un galgo craintif et j’en suis parfaitement consciente. Il faut un environnement adapté, il faut qu’il y ait un chien sociable mais lorsque vous avez déjà des galgos, vous êtes les bons candidats.

C’est la meilleure thérapie pour eux, ce sont des chiens de meute et ils ont besoin les uns des autres.

YINO mérite sa chance. Après deux ans de refuge, il mérite plus que tous les autres d’en sortir.

Je plaide sa cause aujourd’hui.

Il avait bien évolué au refuge les premiers mois de sa détention au contact de ses congénères plus sociables, mais depuis quelque temps les progrès ne sont plus d’actualité, il est de plus en plus stressé. Lorsqu’il est dans son box, il tente de disparaître pour que personne ne le remarque, il se laisse attraper si on l’aborde avec tact et avec douceur. Une fois à l’extérieur, il se laisse manipuler, et se détend peu à peu. Il marche bien en laisse.

Vous l’aurez compris, Yino a besoin de sortir du refuge pour évoluer favorablement, il cherche une famille douce et calme qui lui donnera le temps de s’épanouir et de faire confiance. Un congénère et un jardin seront indispensables à son bonheur. 

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption-2/

S’il est adopté, il pourra remonter en France le 4 septembre, s’il ne l’est pas il restera au refuge ou il fêtera ses 2 ans de tôle.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-4-septembre-fbm-petits-refuges/

Yino est né le 11/06/2014, il mesure 66 cm et il est OK chats

Contact LSF : 0660153750 (pas de SMS). Attention, l’adoption doit être un acte réfléchi / Demandes compulsives ou inadaptées au descriptif du chien présenté, merci de vous abstenir.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

7 réflexions sur “SOS pour Yino, 2 ans de refuge, un oublié parmi tant d’autres…Galgo à adopter via LSF / Transport du 4 septembre

  • 13 août 2021 à 7 h 06 min
    Permalien

    Tellement bien dit 🤗
    Merci 💖

  • 12 août 2021 à 18 h 42 min
    Permalien

    et pourtant il est si beau.
    J’ai un mâle et je ne vois pas où est le problème …

    • 15 août 2021 à 8 h 13 min
      Permalien

      Ça fait un bon moment que je regarde le site, je souhaiterais en adopter, voilà, j’ai 60 ans et je ne veux pas d’un jeune chien.
      Le plus difficile, c’est de choisir !
      En prendre deux serait trop compliqué pour moi qui vit seule.
      Heureusement, une personne vient me rendre visite semaine prochaine, afin d’échanger et surtout être bien conseillée.

  • 12 août 2021 à 15 h 38 min
    Permalien

    Les larmes montent aux yeux….Quand on a déja un super trauma, male, noir …..
    L’aventure est si belle de le voir se détendre au fil des semaines, des mois, de le regarder jouer avec son grand copain, de sentir sa truffe contre votre main à la quete(enfin) d’une caresse et si par malheur la maladie vous l’emmène sur l’arc en ciel, alors votre monde s’écroule et tout ce magnifique duo d’amour se poursuit par pensée et aussi en réadoptant un autre trauma …Ce qui nous est arrivé, noir aussi, male aussi, et l’aventure se répète mais jamais la meme car ils ont tous leurs terreurs qu’il faut apprendre à décrypter , pire que des hyéroglyphes….mais la moindre marque de confiance est tellement boulversante…Du temps, de la patience et surtout une très grande dose d’amour…Lui sait ce qu’il a enduré, vous, vous ne le saurez sans doute jamais…Qu’importe!!!!!

  • 12 août 2021 à 15 h 07 min
    Permalien

    Je suis d’accord avec Odile et les précédents commentaires AUCUN PROBLEME AVEC LES MALES actuellement j’en ai deux le miens et Kald en accueil ils dorment ensemble et jouent avec des peluches se font la course dans le jardin ; ils sont propres et ne lèvent pas toujours la patte ; ils sont calins même avec les humains pas rancuniers malgrés ce qu’ils ont endurés

  • 12 août 2021 à 12 h 33 min
    Permalien

    Je n’ai jamais eu que des mâles par les hasards de l’adoption. Et je ne voie vraiment pas de problèmes. Ce qui compte c’est le chien lui même et non son sexe, sa couleur, son âge ou sa race … Aucun chien ne mérite de vivre enfermé: tous ont droit au bonheur et au respect
    Je croise les doigts très fort pour toi petit Yino

  • 12 août 2021 à 9 h 18 min
    Permalien

    J espere que tu remonteras en septembre beau Yino, qu’une famille t ouvrira son foyer… 2 ans trop injuste… et d etre un mâle quand on est un chien on le paye… c est fou ca.. male ou femelle tellement aucune importance !

Commentaires fermés.