En accueil dans le 17 / Marylin, c’est toujours de la faute à pas de chance…Galga à adopter via LSF

Marylin, une bien jolie quinqua et ne me dites pas que, déjà, elle serait trop vieille. Est-ce que les humains le sont eux à 50 ans ? Non, bien au contraire, c’est l’âge de la raison, l’âge où l’on commence à se poser, à réfléchir aux belles années qui sont devant nous et elle en a encore beaucoup devant elle Marylin. Elle aspire maintenant à vivre sereinement.

Elle est arrivée en France en septembre 2021 et avait été adoptée par un couple charmant qui lui avait promis de l’aimer et de la protéger pour le reste de sa vie. Mais patatrac, ce couple charmant s’est séparé et Marylin en a payé les pots cassés.

Et oui, les chiens n’ont pas le droit, eux, à la garde partagée, ni à la garde tout court et c’est toujours de la faute à pas de chance.

Du coup, elle est revenue au bercail sans tambour ni trompette et heureusement que notre association trouve toujours des solutions dans ces cas-là.

C’est donc Muriel qui a eu la gentillesse de la prendre en accueil en attendant qu’elle soit de nouveau adoptée.

Marylin est une louloute très sociable avec ses congénères et n’a aucune peur de l’humain. Elle apprécie leur compagnie, elle est calme et enjouée.

Avec elle votre vie sera un long fleuve tranquille…

C’est une louloute parfaite qui doit maintenant poser ses valises dans une famille stable et qui lui promettra cette fois de l’aimer pour la vie et qui nous le promettra aussi. Mais ça, c’est une autre histoire et on ne peut jamais savoir à l’avance le destin des chiens que nous vous confions.

L’abandon est de nos jours un véritable fléau.

Comme pour chaque proposition d’adoption de nos protégés, un congénère sera souhaité et un jardin entièrement clôturé sera absolument nécessaire. 

Si vous êtes prêt à offrir à cette gentille louloute cette chance pour sa seconde vie, alors n’hésitez pas à remplir le formulaire de demande d’adoption en ligne.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption-2/

Marylin est née le 08/03/2016, mesure 65 cm mais n’est pas OK chats. Elle est en famille d’accueil dans le 17 (Charente-Maritime)

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/chiens-en-accueil-en-france/

Allez bonne chance Marylin et espérons que la prochaine sera la bonne !!

Contact LSF : 0660153750 (pas de SMS). Attention, l’adoption doit être un acte réfléchi / Demandes compulsives ou inadaptées au descriptif du chien présenté, merci de vous abstenir.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

Participation financière

Pour l’adoption de votre chien, nous vous demanderons la somme de 290,00 euros

Ce montant forfaitaire correspond au remboursement partiel, des frais vétérinaires (stérilisation, vaccination, identification, tests maladies méditerranéennes) et du transport (Espagne/France), payés par Lévriers sans Frontières.

Les frais pour les soins supplémentaires ( traitements divers, interventions etc…) sont entièrement pris en charge par l’association.

Notre association ne fait aucun bénéfice sur le montant demandé pour finaliser une adoption.

6 réflexions sur “En accueil dans le 17 / Marylin, c’est toujours de la faute à pas de chance…Galga à adopter via LSF

  • 20 janvier 2023 à 19 h 53 min
    Permalien

    Je me souviens d’une autre petite Maryline, une batarde attendrissante, un peu ronde collée a vous comme une moule à son rocher et qui a été adoptée par une femme. Nous avons toujours Farala (ex Carolina) qui est très caline mais aussi gâteuse; elle nous fait rajeunir avec ses réveils nocturnes et ses « boulettes » dans le couloir…Le podenco, Lindo (ex Rio ) prend son traitement sans problème, mais s’il doit rester seul quelques heures à la maison, il refait la déco. Quand il met tout en l’air, Farala (14 ans )roupille et laisse faire. Il ne détruit pas mais met le bazar . Angoisse de séparation ? Que faire ? Etant retraités, nous sommes très présents. Avec nos chats, ça va très bien, pas avec ceux des voisins. Bravo pour votre travail.

    Répondre
  • 20 janvier 2023 à 19 h 44 min
    Permalien

    ben moi, je n’y ferais surtout pas pousser mes légumes !

    Répondre
  • 19 janvier 2023 à 8 h 46 min
    Permalien

    Non, j y crois pas ! Bien que la séparation d avec mon mari n est pas prevue au programme (Lol), je crois qu on se battrait pour la garde de notre galga… Bon courage à vous.

    Répondre
    • 19 janvier 2023 à 18 h 35 min
      Permalien

      Bonjour.
      Je voudrais savoir ce que font les autorités et la police ?
      Pourquoi ces immondes salopards ne sont-ils pas en prison ?
      Il y a des lois européennes sur le respect des animaux et des sanctions contre la maltraitance animale :
      Pourquoi et comment l’Espagne s’y soustrait-elle ?
      Surtout pour des abominations à si vaste échelle et au vu, au su de tous ! Qui cautionne politiquement ces atrocités et surtout, l’impunité de ces dégénérés ?
      Ils méritent davoir le sort quils font vivre à leurs malheureux chiens, à leurs tragiques victimes.
      Pourquoi n’y a-t-il pas de réseau de vengeurs comme il y a celui des sauveteurs ?
      Ces répugnants barbares ne devraient obtenir de leur misérable vie de sadiques qu’une chose pour récupérer un peu de dignité et d’utilité dans la mort :
      Finir en compost.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *