Témoignage d’Elisa / Mes trois filles et mon petit garçon…

2014, année magnifique qui a vu l’arrivée de Bunny et Téki (Téquila) à la maison, en 2016 Dulcinéa est arrivée puis mon Rony en 2018

Comment choisir entre mes 4 amours : Bunny ma reine mère, Téki ma cuisse de mouche, Dulcinéa ma merdouzette et Rony mon petit chocolat ?

Ma Bunny, ma première galga, je ne t’ai pas choisie, mon seul critère était que tu sois OK chats. Odile m’a dit «Il y a Bunny, une senior barbuda qui vit avec plusieurs chats à côté de Metz. Quelques jours plus tard je suis allée te chercher.

Tu étais craintive et te cachais dès que je m’approchais. Je n’ose imaginer la peur que tu as eue lorsque tu es montée dans ma voiture.

Tu était une reproductrice et tu as passé 6 ans de ta vie dans un hangar à faire des bébés. Tu ne connaissais presque rien de l’extérieur, tu avais peur des oiseaux, du vent, des poussettes, vélos… Tu marchais échine courbée et le nez frôlant le sol. Je voyais dans tes gestes et tes yeux que tu m’aimais mais comment me le dire ?

A cette époque tu n’appréciais pas les caresses, elles te faisaient peur. Le temps a fait son œuvre mais il t’a fallu presque 3 ans pour me faire entièrement confiance. Tu as changé ma vie  ma douce, ma beauté, ma tendre …. Tu as maintenant 13 ans ½. Je t’aime ma Bunne !

Trois mois plus tard, Téki venait nous rejoindre.

Que dire de Téki ? Téki ma gracieuse, ma danseuse avec ses cuisses de mouche. Tout en finesse. Tu es un rayon de soleil, la joie de vivre.

Le jour de ton arrivée tu es entrée dans la maison comme si tu y avais toujours vécu. Je devais te garder en accueil 48h en attendant que Stéphanie, ta FA, vienne te chercher. Mais de suite j’ai craqué et Stéphanie n’a pas eu d’accueil.

C’est toi qui a aussi donné confiance à Bunny, tu l’as aidée à s’épanouir, à prendre confiance, à se libérer de ses anciens démons. Maintenant tu frôles les 10 ans. Je t’aime ma douce.

Puis j’ai eu la chance de partir en Espagne avec Odile. Que d’émotions ressenties, du rire aux larmes, à la FMB et à Ecija. Ecija, c’est là que je t’ai vue pour la 1ère fois. Je t’ai prise dans mes bras mais j’avais peur de te casser tellement tu semblais fragile. De suite je t’ai aimée et je savais que tu serais ma petite podinette.

Tu avais environ 10 mois et déjà bien souffert. Tu avais eu des bébés, ton bassin fracturé s’était mal recalcifié. Tu n’étais plus bonne à rien alors il t’a jetée à la rue où une voiture t’a renversée, patte fracturée et laissée pour morte dans un caniveau. Heureusement une personne t’a emmenée à Ecija où tu as été opérée. Sonia faisait ta rééducation et je suis repartie sans toi, le cœur gros. Mais un mois plus tard tu descendais du camion à Villette.

Ma Merdouzette avec son regard fier, quelque peu hautain, ses mimiques, ses câlins, mais toujours un peu sur la réserve malgré tout.

Tu partages les jeux avec Téki, vous vous adorez toutes les deux.

Je t’aime ma Dulce.

Quant à mon petit Rony, tu as été rendu à LSF. Abandonné parce que tu étais encombrant et sourd. Tu n’étais plus vacciné, ils ne te donnaient plus ton traitement contre la leishmaniose et tu étais couvert de croûtes.

Odile m’a demandé si je pouvais te prendre en accueil, j’ai dit oui de suite. Tu étais désemparé, tu ne semblais pas comprendre pourquoi ta vie basculait.

Tu étais à la maison depuis plus de 6 mois et malgré 2 blogs pour toi, aucune demande d’adoption. Toi si beau, si câlin, si mignon, si gentil …….

Je t’aimais depuis le 1er jour et je ne pouvais plus te laisser partir, alors j’ai appelé Odile pour lui dire que je souhaitais t’adopter, que nous étions liés pour toujours. Toi mon petit râblé, mon petit poney, mon petit chocolat… Celui à qui je murmure à l’oreille des mots d’amour.

Je t’aime mon petit garçon.

Bunny, Téki, Dulcinéa, Rony, ma meute d’amour.

Merci Elisa pour ce beau témoignage …

Si vous aussi vous désirez raconter votre histoire d’amour , n’hésitez pas à m’envoyer vos textes accompagnés de vos photos à : directionlsf.international@gmail.com

Si vous désirez adopter un Galgo ou un Podenco, n’hésitez pas à consulter le site de Lévriers sans Frontières et à remplir un formulaire de demande d’adoption. Dès réception nous vous contacterons.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

24 réflexions sur “Témoignage d’Elisa / Mes trois filles et mon petit garçon…

  • 14 avril 2020 à 9 h 58 min
    Permalien

    Que c’est beau… Tout cela transpire l’amour, le vrai… Dulci m’a fendue le coeur quand j’ai vu ses photos de début de vie… Comme elle est heureuse à présent… Une belle famille, auprès d’une belle personne.
    Bisous Elisa.

  • 14 avril 2020 à 8 h 15 min
    Permalien

    Merci beaucoup pour vos messages. Prenez soin de vous et des personnes que vous aimez
    Je vous embrasse
    Elisa80

  • 14 avril 2020 à 1 h 42 min
    Permalien

    Magnifique commentaire!….un gros bisous d’amours à chacun de vos bébés❤????vous êtes une femme formidable et une très longue vie a votre superbes meutes????????????????

  • 13 avril 2020 à 21 h 46 min
    Permalien

    Très émouvant…
    Le proverbe de Lamartine qui dit « on n’a pas deux coeurs, un pour les humains, un pour les animaux, un coeur on en a un ou on n’en a pas… » prend tout son sens.
    Merci pour ce partage !!! Qu’il donne envie à d’autres de suivre votre exemple.

  • 13 avril 2020 à 16 h 55 min
    Permalien

    Que d’ Amour à travers ces photos et les témoignages, j en suis bouleversée. Ma fille ainée a 3 pods avec un parcours similaire……..métamorphosés par tout l’ Amour qu’ elle
    leur donne……..C’ est magnifique…….ces sauvetages sont fabuleux……..merci pour eux !!!!
    et bravo à toutes ces belles personnes !.

  • 13 avril 2020 à 15 h 34 min
    Permalien

    Bonjour Elizabeth
    nous venons te souhaiter de joyeuses Paques avec ta « meute » à tes cotés….La mienne est partie pour une heure réglementaire avec leur papa en promenade sur les quais de Seine ; mais il y a trop de vent, je suis fatiguée et joue la faignante ; en fait, j’attends aussi ce que l’on va nous annoncer ce soir….Angoisse.
    Tes bébés sont superbes, et en plus très sociables ; je me souviens le premier jour où nous nous sommes rencontrées ; chez toi, moi avec mon carton de laine et breloque et toi avec un bon café réconfortant après le voyage…..Je ne connaissais pas la suite, mais si impliquée que toi dans la PA, je pense qu’il n’y en a guère ; maintenant je peux le dire ; les kms de tricot meme lorsque tes épaules te font mal….
    Nous t’aimons très fort et pensons bien à toi si sociable qui dois terriblement souffrir du confinement ;mais je suis certaine que tu portes aide à tes voisins, ce qui permet de renforce le lien….

    Gros bisous tout doux de la part de Dona, Nino et Edouard…ainsi que de coco, le chat……

  • 13 avril 2020 à 14 h 33 min
    Permalien

    une très belle famille .Ils nous touchent tellement que nous pouvons que les aimer .Aujourd’hui encore plus heureuse de les avoir c’est une présence du réconfort de l’occupation et surtout de l’amour qu’ils nous donnent . Bisous à toi et fait bien attention ainsi qu’à ta famille.

  • 13 avril 2020 à 13 h 41 min
    Permalien

    Emouvant témoignage ; merci à vous pour ces belles années de bonheur que vous leur avez données.
    Gros câlins à votre « meute d’amour » !

  • 13 avril 2020 à 11 h 14 min
    Permalien

    merci pour cette magnifique histoire qu ils doivent etre heureux vos amours vous etes une belle personne on vous aime

Commentaires fermés.