Les blablas de la présidente d’LSF / Un chien clé en main…

On ne peut pas prétendre vouloir faire une démarche de cœur en adoptant un galgo ou un podenco et exiger qu’il arrive dans votre foyer clé en main, qu’il soit parfait et qu’il s’adapte en un temps record à votre mode de vie.

Il faudra qu’il soit propre, il ne devra pas être aboyeur , savoir rester seul sans broncher, il faudra, il devra….la liste est longue des exigences…

Beaucoup trop de demandes d’adoption ne sont absolument pas réfléchies. On craque juste sur une jolie frimousse sans lire le texte, un peu comme un gosse qui feuillette un livre illustré, se contentant de regarder les images. A quoi bon se préoccuper des besoins essentiels du chien sur lequel on a jeté son dévolu. On l’acquière pour soi, pour se faire plaisir ou pour se faire du bien, comme on acquière un joli meuble ou un joli sac à main.

On veut celle-là et pas une autre, prétextant par exemple pour une craintive, que l’amour compensera la présence d’un congénère. Et bien non, et je dirai même au contraire, trop d’amour tuera la relation. La présence d’un humain ou d’un chat ne pourra jamais compenser l’absence d’un autre chien.

Alors vous comprendrez qu’accepter une adoption en appartement sans congénère et avec des heures d’absences à rallonge est la pire des sentences que nous puissions infliger à un galgo qui réagira en aboyant et en faisant de la destruction. Alors là, il sera rendu sur le champ !! 

ELLES, je dis bien ELLES, car je ne compte plus les demandes pour les jolies pépettes parfaites, petites, jeunes, sociable et OK chats, OK lapins, OK poules … et enfants surtout !!

Oui, il faut qu’un galgo aime les enfants !!!

Rappelons que nos chiens sortent de refuges, qu’ils ont encore des instincts primaires et que nous n’avons pas encore de pouponnières pour les tester aux enfants.

Et vos enfants, sont-ils compatibles avec les chiens ? Une mère aimante me répondra toujours que oui, que son chérubin est un ange…. et blabla ….

Il faut prendre conscience qu’un galgo est un chien, certes il a la réputation d’être doux et complaisant mais, comme tous les chiens, sa patience aura des limites, et le jour où il osera montrer les dents, il sera immédiatement restitué à l’association sans concession et bien sûr toujours mis en cause, ce sera toujours de sa faute. Et pourtant, bon nombre d’enfants sont des petits tyrans avec les animaux.

Concernant les mâles, eux peuvent crever la gueule ouverte chez leur galguero ou au refuge, nous avons bien du mal à les caser et  pourtant nous en avons de magnifiques sur notre site.

Rappelons que les galgos et les podencos vivent en meute en Espagne, que ce sont des chiens de chasse à la base, qu’ils sont solidaires entre eux pour le meilleur et pour le pire, alors cessons de vouloir en faire des poupées de chiffon.

Vous oubliez trop souvent d’où ils viennent…

12 réflexions sur “Les blablas de la présidente d’LSF / Un chien clé en main…

  • 10 février 2021 à 22 h 05 min
    Permalien

    Nous avons adopté Padmé le 12/09/20. Un amour de chien mais pas très joyeuse. Nous avons donc adopté trois mois après Obi-Wan un mâle adorable, affectueux et Padmé s’est transformée. Ils ont 7 et 8 ans et jouent ensemble, courent ensemble dans le jardin. Les mâles sont très attachants et c’est merveilleux de les voir être heureux tout simplement. Nous avons demandé à nos petits-enfants de les respecter. Merci encore Odile
    Mâles ou femelles peu importe. Ils nous apportent tant d’amour, beaucoup de rires car le lévrier est vraiment un chien à part.

  • 9 février 2021 à 20 h 34 min
    Permalien

    Trop de précipitation, trop de je veux le chien actuellement à la mode, trop de JE VEUX… Aie aie aie.. L’homme devrait réfléchir plus loin que le bout de son nez ! Et surtout se poser les bonnes questions avant de se lancer dans l’aventure. Quand je lis certains de vos articles concernant les loulous que vous avez sorti de leur enfer..  » retour, pour telle excuse… Mort de l’animal.. Fuite du dit chien, car aucun conseil prodigué par vous n’aura été respecté.. » et tout ça pour le plaisir de se vanter de donner sa chance à « un pauvre chien ». Connard ! Double cons ! Comment on peut dire aimer le meilleur ami de l’homme quand on est pas foutu de tenir ses engagements, et qu’on ramène une pauvre misère qui a déjà autant souffert parce qu’il ne rentre pas dans vos critère ?! Comment vous avez la figure de vous regarder encore dans un miroir ?? J’adore toutes ces belles frimousses, j’ai eu un gros coup de cœur pour khald, il me fait rire avec son grand cou et sa tête de souris.. Mais j’ai déjà 2 chiens récupéré en refuge et de grosses journée de travail. Alors je reste raisonnable et lui souhaite LA famille de sa vie. Alors quand on veut vraiment adopter, faire parti de l’élite qui prendra en compte le passé, le présent et l’avenir de ces loulous. Posez vous les bonnes questions, regardez plus loin que le jour où on vous remettra la laisse dans les mains, et demandez vous si vous vous sentez de taille d’assumer. Oh oui, ce n’est pas aussi important qu’un enfant qui arrive, diront certains, mais j’ai fait Ce choix. Et quand vous déciderez d’adopter évitez aussi le catalogue.. La beauté ne se mange pas en salade.

Commentaires fermés.