Les blablas de la présidente d’LSF / Pauvre vieille….

Il y a bien longtemps que je n’ai pas blablaté, avant je ne manquais jamais le rendez-vous du mardi.

Aujourd’hui les choses ont bien changé, je me fais plus discrète parce que je me dis à quoi bon, de toute façon les mentalités ne changeront jamais, l’humain est ainsi fait, plein de ses perversités, faux-cul et menteur …

Ce n’est pas que je n’ai plus envie d’écrire mais parfois je me dis que toute vérité n’est pas bonne à dire alors je préfère me taire.

C’est reparti pour une année de folie avec une équipe toujours aussi motivée malgré les départs de certains délégués qui, en quittant le navire, n’hésitent pas à cracher dans la soupe qui les a nourris et à vous mettre un coup de poignard dans le dos, rares sont celles qui partent proprement et avec élégance.

Mais la caravane passe, les chiens aboient et moi je continue mon p’tit bonhomme de chemin avec ceux qui restent derrière moi et toujours motivés.

Nul n’est indispensable, telle est ma devise …

La vie est ainsi faite, l’humain est ainsi fait et c’est la raison pour laquelle plus je vieillis et plus j’aime les chiens et plus je me recroqueville dans ma coquille, je suis tellement bien avec ma meute…

Jusqu’au bout ils vous seront fidèles, eux que les humains n’hésitent pas à abandonner, à mépriser, à maltraiter.

Il y en a tant qui ne sont considérés que comme des tremplins, subissant les coups de folie, les coups d’amour et les coups de putes des bipèdes qui les asservissent..

De nos jours on abandonne un chien comme on abandonne un vieux meuble, le pire c’est que c’est toujours de sa faute ou par amour pour lui, confortant l’humain dans l’idée qu’il n’y est pour rien, qu’il le fait pour son bien, se dédouanant ainsi de tout remord et de toute culpabilité.

De nos jours aussi, on surfe sur les réseaux sociaux, on va de site en site et on commande un chien en un clic. Allez hop, on le met dans le panier et au dernier moment on ne valide pas la commande.

Savez-vous que derrière cette plateforme en ligne qu’on appelle association de protection animale, il y a toute une organisation et des humains qui se battent au quotidien pour sauver les chiens sur lesquels vous allez ou vous avez jeté votre dévolu!!

Que ce soit dans nos refuges en Espagne ou ici en France, nous sacrifions tous nos loisirs et nos vies pour sauver les vies que vous méprisez.

Certains d’entre-vous, de plus en plus nombreux, ne respectez pas notre engagement, vous courez plusieurs lièvres à la fois et au dernier moment vous nous faites un grand bras d’honneur.

Dernier exemple en date, pas plus tard qu’hier, pour la petite Alejandra mise en option depuis 3 semaines, samedi 3 h de route effectuées par la déléguée pour la visite pré-adoption, sa place était réservée dans le camion pour un montant de 120 euros et hier soir un simple SMS pour annoncer qu’on aille se faire cuire un œuf !!

Voilà tout ça pour ça, tout ça pour rien et pendant ce temps Alejandra n’a plus été proposée à l’adoption.

Voilà comment sont considérés nos chiens, voilà comment nous sommes considérés….

Une dame de 72 ans censée avoir acquis les bonnes manières et certaines valeurs au fil de sa vie.

Pauvre vieille, je parle bien évidemment de la chienne, avec tout le respect que je dois à votre grand âge Chère Madame.

15 réflexions sur “Les blablas de la présidente d’LSF / Pauvre vieille….

  • 11 janvier 2022 à 18 h 55 min
    Permalien

    Il est bien facile de pianoter : Madame Brochot, gardez courage….. vous n’en manquez pas certes. En cette nouvelle année je vous souhaite par dessus tout la santé, ainsi qu’à vos proches pour continuer votre sacerdoce auprès de votre meute adorée et pour sauver encore et encore des pauvres vies de misère. Pour ceux qui ne le connaissent pas je propose de regarder le film « Hatchi » (sortez les mouchoirs) ; histoire vraie d’AMOUR et de FIDELITE entre un chien (akita) et son maître. Hatchi a attendu son maître pendant près de 10 ans chaque jour à la gare du train. Il a sa statue au Japon ; cela s’est passé dans les année 30. Une belle leçon ! Je reste souvent silencieuse, car je n’ai plus l’âge d’adopter ; mais je caresse du regard et du coeur toutes ces pauvres vies. Courage à tous et malgré tous les problèmes : Bonne Année !

  • 11 janvier 2022 à 18 h 19 min
    Permalien

    Pas facile à digérer !!!! mais ne lâchez pas et accrochez vous pour continuer à faire tourner cette super Association. Oui il y a des gens qui n’ont pas de parole, pas de conscience, pas de coeur.
    Quand on s’engage pour adopter un de ces adorables chiens, on s’engage à lui offrir une autre vie, bien plus belle que celle qu’il a connu sinon on passe son chemin et on n’enquiquine pas le monde !!

  • 11 janvier 2022 à 17 h 26 min
    Permalien

    On m’a téléphoné hier soir car j’avais demandé à l’adopter mais elle était réservée et je l’adopte avec plaisir suite au désistement que je ne me permet pas de juger même si je ne le comprends pas

    • 11 janvier 2022 à 18 h 27 min
      Permalien

      Super !!

  • 11 janvier 2022 à 13 h 11 min
    Permalien

    Tous ces départs de délégués au cours de l’année 2021 ont été très perturbants et surtout incompris…..sans raison …..et sans une pensée pour tous ces galgos encore en Espagne…..Plus de déléguée dans la Drôme….Rhône Alpes….????
    Vous gardez, Mme Brochot, envers et contre tous, tout notre respect et nos remerciements pour l’immense travail accompli depuis de si nombreuses années…..!!!!!Gardez votre foi intacte….et allez de l’avant…comme vous le faites si bien….en pensant au bonheur futur de tous ces chiens lorsque le collier bleu est enfilé…..!!!!!!Toutes les personnes qui vous critiquent ne vous valent pas…..!!!!!!

  • 11 janvier 2022 à 12 h 37 min
    Permalien

    bonjour Odile hier je discutais de ce problème sur les réseaux car je ne comprenais pas un message du coup j’ai posé la question on m’a dit que les soit disant adoptant si on peut dire ça c’était désisté mais qu’elle était de nouveau adopté . Une petite mamie une blanche comme tu les aime . Une loi est passé en Espagne pour les animaux de compagnie nous devrions avoir la même chose . Il te faut du courage pour faire tout ça e je sais que pour eux tu l’as regarde même en Espagne il y a eu 2 abandons j’ai beaucoup de mal à comprendre les gens pour moi mes 4 loulous sont toute ma vie je n’oublie pas mes enfants mais à aujourd’hui je fais ma vie par rapport à eux et ils sont des amours même si Casiopé n’est toujours pas guéri et que Bruma a des peurs immenses à l’extérieur ils sont encore plus dans notre coeur bon courage bisous

  • 11 janvier 2022 à 12 h 28 min
    Permalien

    Comme c’est triste que vous ayez raison…Mais d’autres savent les aimer.
    Je souhaite une bonne famille à cette « vieille » qui ressemble beaucoup à notre Yvoire.

  • 11 janvier 2022 à 11 h 32 min
    Permalien

    J’aime vous lire, mais j’aime surtout quand vous râlez après ces connards qui n’ont rien compris à
    la détresse des galgos.

  • 11 janvier 2022 à 10 h 38 min
    Permalien

    C’ est à désespérer et c’ est je trouve de pire en pire , on se fabrique une société d’ enfer, alors les chiens !!!!!!!!seront traîtés à l’ image de leur maîtres . Bref gardons encore un peu d’ optimisme

  • 11 janvier 2022 à 10 h 11 min
    Permalien

    Si l’humain était intelligent, on aurait bien fini par s’en apercevoir, n’est-ce pas ? Puisque, logiquement, beaucoup de problèmes n’existeraient pas. J’avais un voisin charmant, décédé hélas il y a un peu plus d’un an, qui vouait une passion sans bornes aux chiens. Le seul dans ma rue à faire la bise à mes toutous. Il aimait à répéter que « si les chiens pouvaient parler, nous n’aurions plus qu’à marcher à quatre pattes ». Il exprimait ainsi toute son admiration pour l’intelligence canine, bien réelle mais souvent ignorée des humains du fait de l’absence de communication verbale. Quand on pense qu’il n’y a pas si longtemps, les aveugles, les sourds, les muets, les handicapés mentaux et/ou physiques étaient traités comme des bêtes de foire, exhibés, exploités, maltraités, parqués dans des asiles, comment dès lors s’étonner du traitement infligé aux animaux ? Vous n’œuvrez pas dans un domaine facile, mais rien n’est vain, tous ceux que vous avez sauvés vous le diraient s’ils le pouvaient. D’ailleurs certains ne le disent-ils pas à leur manière ?

  • 11 janvier 2022 à 9 h 45 min
    Permalien

    C’est désespérant, j’ai connu cela lorsque je faisais de la protection animale dans une association. J’ai fini par démissionné proprement en adressant une gentille lettre à la présidente pour lui confier mon mal être et mon désarrroi face à certaines situations, pas à cause des chiens, mais à cause de tous ces connards qui vulent un chien de race à bas coût.

Commentaires fermés.